Accueil / Interviews / Interview exclusive de Vincent Porquet, co-fondateur de Fizzer

Interview exclusive de Vincent Porquet, co-fondateur de Fizzer

fizzer1003Notre-Siècle
Comment vous est venue l’idée de Fizzer ? Et pourquoi ce nom ?

Vincent Porquet
Lors d’un séjour aux sports d’hiver, nous avons constaté, que les gens envoyaient de moins en moins de carte postale.

Et pourtant, cela fait tellement plaisir à nos proches  lorsqu’ils reçoivent des nouvelles de nous en vacances.

On s’est alors demandé comment nous pouvions utiliser les technologies actuelles et les adapter à la carte postale.

Le but était de rendre l’envoi d’une carte papier, plus simple, plus personnalisé et surtout exempt de contrainte. Quelques mois plus tard, en Juillet 2014, nous lancions Fizzer.

On nous demande souvent “pourquoi Fizzer?”. En fait, nous souhaitons redonner un côté pétillant à la carte postale! “To Fizz” signifie “pétiller” en anglais.

De plus, FIZ est le nom d’une chaine montagneuse dans les Alpes, ce qui est un clin d’œil au lieu où nous étions lorsque nous avons eu cette idée.

Enfin, Fizzer est compréhensible à l’international, bien que la prononciation soit différente selon les pays.

Notre-Siècle
Comment ça marche et combien ça coûte ?

Vincent Porquet
C’est très simple!

Une fois que vous avez créé votre compte sur Fizzer, il vous suffit de sélectionner la photo qui illustrera votre carte. Vous pouvez faire un montage très simplement en utilisant jusqu’à 4 photos.

Ensuite, comme si vous tapiez un SMS, vous écrivez votre message puis vous le signez du bout du doigt sur l’écran de votre mobile/tablette, avant d’indiquer l’adresse postale du ou des destinataires.

L’équipe de Fizzer prend en charge la suite, en imprimant les cartes recto/verso, en les glissant dans de jolies enveloppes colorées, avant de les confier aux services postaux qui s’occupent de l’acheminement.

Le prix pour un crédit est de 2,39€ et il comprend tout le service, même si on se trouve à l’étranger ou si l’envoi se fait vers l’étranger.

Le prix unitaire est dégressif en fonction du nombre de crédits commandés.

Dès que l’on achète un pack de crédit, le prix par carte est inférieur à 2€.

Notre-Siècle
Qui sont vos clients ? Et connaissez-vous le profil des destinataires des cartes postales (plutôt des jeunes ou plutôt des seniors) ?

Vincent Porquet
Nos clients sont très divers.

La carte postale parle à tout le monde, que l’on soit une femme ou un homme et quelle que soit l’origine sociale.

Nos clients ont tous les âges, de 7 à 77 ans.

Néanmoins, notre cœur de cible reste les 27 – 50 ans car cette population hyper-connectée a un lien très fort avec le papier.

Ils se rappellent du plaisir de recevoir une carte et préfèrent partager leurs bons moments de la vie avec Fizzer plutôt qu’avec un autre support digital impersonnel.

Concernant les destinataires, la première carte est le plus souvent destinée à Mamie.

Et oui, Fizzer est un moyen de communication intergénérationnel !

Ensuite, il est impossible d’établir une règle.

De plus en plus, les cartes sont envoyées à d’autres moments que les vacances (soirées, remerciements, anniversaires, invitations, …) et les destinataires sont très différents.

Notre-Siècle
Combien de cartes postales avez-vous envoyées en 2015  ? Est-ce régulier ou plutôt sujet à des cycles ?

Vincent Porquet
La carte postale traditionnelle est un marché très saisonnier.

80% des cartes postales sont envoyées l’été.

Avec Fizzer, nous sommes en pleine croissance et bien que nous ressentons cette saisonnalité estivale importante, notre croissance mensuelle est très forte et régulière.

La simplicité et la fluidité de l’application en fait un moyen de communication au même titre que les réseaux sociaux, les SMS, les emails, à la différence que l’on garde l’authenticité du papier.

Cela vient un peu casser le cycle traditionnel d’envoi.

Notre-Siècle
Comment va évoluer Fizzer en 2016 ? Quels sont vos moyens de communication

Vincent Porquet
En 2016, Fizzer continue de se développer fortement.

Le nombre d’utilisateurs grandit, le bouche à oreille s’accélère et bien que nous travaillions notre communication sur les réseaux sociaux et avec certains partenaires, ce sont nos utilisateurs qui sont nos meilleurs ambassadeurs.

Nous mettrons donc en place d’ici quelques mois un système de parrainage pour que le bouche à oreille puisse bénéficier à ceux qui nous font connaître mais aussi à ceux qui nous découvrent.

Nous venons aussi de changer de fournisseur pour nos enveloppes. De plus grande qualité, elles sont fabriquées en France, ce qui rend le produit d’origine FRANCE GARANTIE.

La carte postale a aujourd’hui une très haute qualité, ce qui a été notre priorité jusqu’à maintenant.

C’est l’application qui évoluera le plus dans les prochains mois avec quelques nouveautés comme le choix de police, la couleur de police etc.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*