Accueil / Techno. / Jouer pour améliorer les compétences de votre cerveau

Jouer pour améliorer les compétences de votre cerveau

 

Le cerveau est une véritable merveille de la nature qui ne cesse de nous surprendre, et nous savons aujourd’hui qu’il est loin d’être utilisé au maximum de ses facultés. Des recherches menées sur le cerveau démontrent que cet organe a la capacité de « se muscler » et qu’il est essentiel de maintenir un certain exercice pour optimiser cet outil majeur de notre quotidien. Entraîner son cerveau, c’est récupérer de la vivacité perdu avec le temps, mais aussi se protéger pour les années à venir. Vous vous en doutez, une pratique active du sport permet une bonne oxygénation du cerveau et avoir des activités de loisir telles que la lecture, ou l’apprentissage d’un instrument ou d’une langue améliore votre mémoire. Mais saviez-vous que les jeux permettent de développer de nombreux autres points très importants et utiles dans la vie de tous les jours ? Lorsque l’on pratique un jeu, on permet au cerveau de créer des connections qui vont alors booster les niveaux de facteurs de croissance. Les mots croisés, les casse-têtes et le sudoku sont les premiers jeux qui vous viennent à l’esprit car ils sont connus pour leurs bienfaits. Mais il en existe beaucoup d’autres !

Prenons l’exemple des jeux de plateau comme les échecs qui, avec seulement 64 cases et 32 pièces, génèrent des milliards de combinaisons. Et pour peu qu’on se passionne, il est facile d’imaginer les dérives du cerveau pour essayer d’en estimer une partie sous la pression du stress. Les échecs permettent donc de développer les compétences de notre système cognitif. C’est notre intelligence créatrice qui se met à l’œuvre en déclenchant des capacités d’exploration spatiale, de raisonnement logique et de mémorisation. Lorsqu’on pratique ce jeu, ce sont nos deux hémisphères qui travaillent, tantôt le droit pour résoudre un problème, tantôt le gauche pour débloquer le calcul mental.

Partons plus loin avec le poker. Ce jeu de carte est admis aujourd’hui par la communauté scientifique comme nécessitant des capacités logiques et stratégiques importantes. Les joueurs qui deviennent professionnels sont pris très au sérieux dans leur communauté car ils ont une façon très personnelle de jouer, de prévoir, d’élaborer, et de réagir aux différentes situations qui s’offrent à eux lors d’une partie. Le tout sous la pression et les tentatives de bluff des adversaires. Des études récentes démontrent que le poker développe différentes zones du cerveau telles que l’hypothalamus, qui influence entre autres le comportement en collectivité, ou encore le lobe frontal, qui agit sur la concentration et les pensées rationnelles.

Nous sommes tous devenus des zombies en passant le plus clair de notre temps sur notre téléphone, il n’y a qu’à voir le nombre de personnes jouant à Candy Crush dans le métro. Et pourtant, de plus en plus d’applications proposent des jeux intelligents et utiles pour occuper nos moments de creux. Certaines comme « Elevate » font travailler le cerveau mais aussi l’anglais, d’une pierre deux coups. Plus quotidien et ludique, l’application « Semper » force l’utilisateur du téléphone à trouver la réponse d’un calcul mental ou d’une petite énigme afin de pouvoir déverrouiller l’appareil. Et pour ceux qui prennent ce sujet au sérieux et qui veulent vraiment suivre un programme d’entraînement et voir les avancées, « FitBrain » a créé différents types d’exercices de concentration, de déduction, de visualisation ou de mémoire, avec en prime une analyse de vos performances. « Luminosity » est également une bonne option car l’application permet de cibler les problèmes que vous avez au quotidien, comme la perte régulière de vos clés, votre incapacité à vous rappeler du nom des gens, ou encore ne pas pouvoir effectuer plusieurs tâches à la fois.

Scrabble, poker, Sudoku, casse-têtes, applications mobiles… Diversifiez les jeux pour développer le plus de zones du cerveau et donc le plus de facultés, en variant entre la mémoire sémantique et la mémoire visuelle.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com