Accueil / Bibliothèque / Du voisinage de Hélène L’Heuillet chez Albin Michel

Du voisinage de Hélène L’Heuillet chez Albin Michel

duvoisinage01Du voisinage (réflexion sur la coexistence humaine) publié par Albin Michel, écrit par Hélène L’Heuillet, concerne tout le monde.

Sauf à vivre seul sur une île déserte, nous avons tous… des voisins.

Hélène L’Heuillet est maître de conférences en philosophie à l‘Université Paris-Sorbonne, elle est également psychanalyste.

L’Auteure classe les voisins en 4 groupes.

Les voisins d’en face, ce sont nos voisins de palier, ceux que l’on va croiser le plus souvent, à la longue nous allons connaitre leurs habitudes, comme ils connaissent les nôtres.

Les voisins d’en haut, ce sont ceux qui habitent les autres étages, que l’on croise dans l’ascenseur ou dans l’escalier.

Les voisins d’en bas, ce sont les pauvres, le SDF qui survit au pied de l’immeuble.

duvoisinage02Les voisins d’à côté, ce sont ceux que l’on va croiser régulièrement dans son quartier.

Hélène L’Heuillet, en un peu moins de 250 pages, va détailler avec précision ces relations de voisinage, cette cohabitation forcée.

Du voisinage est une véritable étude sociologique, très bien documentée, en s’appuyant sur de nombreux auteurs pour étayer ses dires (On sent l’approche de l’universitaire). Sans oublier de nombreux exemples, l’ensemble donnant un rythme d’écriture agréable à lire. Ce fut ma crainte en commençant la lecture, que ce soit trop académique, ce n’est pas le cas.

Sauf à vivre isolé du monde, où le premier voisin se trouve à des centaines ou des milliers de kilomètres, chacun trouvera, dans cet ouvrage, des situations qui le concerne.

duvoisinage03Comme l’auteure le fait remarquer, s’il faut qu’il y ait affinité pour qu’il y ait amitié, ce n’est pas le cas des relations de voisinage, ou plutôt c’est l’inverse : une relation de voisinage existe de fait, sans savoir s’il y aura ou pas affinité. On ne choisit pas ses voisins, on les découvre, avec la possibilité de création d’une affinité, mais attention elle peut disparaître et se transformer – à l’extrême – en haine.

Je me suis demandé où Hélène L’Heuillet voulait en venir avec « Du voisinage ». L’auteure fait un état des lieux, elle détail ce que nous vivons au quotidien. Dans notre vie, on peut avoir l’impression d’être tombé dans le pire immeuble de la ville et dans la pire rue, tant les voisins sont… pénibles. Avec Hélène L’Heuillet on comprend que cela fait partie des relations entre voisins. Mais que rien n’est figé, tout peut changer dans cette coexistence humaine.

En fin de compte le voisinage se sont des relations complexes, pas toujours agréables, mais dont on ne peut pas se passer. Même si on veut rester seul, dans son coin, n’avoir ni sympathie, ni antipathie pour ses voisins, on les voit, on les croise à longueur d’année. Une relation se crée, même minime.

A lire sans hésitation, Du voisinage est un miroir de notre vie entre voisins.

Pour vous procurer Du voisinage, cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.