Idées

Pour un beau jardin : l’aménagement paysager

Que ce soit une résidence principale ou secondaire, pour une maison l’aménagement du jardin est primordiale, c’est l’élément que l’on voit en premier, avant d’entrer dans la maison.

Bien entendu, on n’aménage pas un petit jardin de moins de 300 m2, comme un jardin moyen de 1000 m2 ou un grand jardin, un parc de plus de 5000 m2.

Il faut réfléchir à ce que l’on peut faire et à ce que l’on veut faire, cela va dépendre de ses moyens, mais également de la situation géographique. On n’aménagera pas de la même manière un jardin, dans le sud à Narbonne, que le travail que pourra proposer un paysagiste à Caen.

L’aménagement, ce n’est pas seulement, des arbres, des arbustes, des fleurs, du gazon, c’est également la création de chemins (de dalles, de gravier, de pierres), d’une terrasse pour prendre ses repas, ou simplement un verre, d’un bassin d’agrément, voire de baignade.

Sans oublier la mise en place d’un éclairage, d’une clôture tout autour du jardin et d’un portail, probablement de d’autres choses encore.

On peut, naturellement, faire tout cela soi-même, mais si planter des arbustes et des fleurs est à la portée d’un amateur, créer un bassin ou une terrasse, est faisable, mais c’est plus compliqué.

Par ailleurs, il y a l’harmonie, l’élégance des différents éléments qui vont composer le jardin, en créant (si la taille du jardin est suffisante) des univers variés, chaque univers correspondant à un moment de la journée, à une inspiration de l’instant.

Et puis, il faut savoir choisir les plantes qui vont ensemble, qui vont s’adapter à la fois à la situation géographique, l’exposition du jardin, à la luminosité et puis à la nature du sol (certaines plantes vont apprécier des sols argileux, d’autres des sols plus sablonneux, …). C’est un travail de professionnel, pour ne pas être déçu du résultat, même si on a … la main verte.

Un fois que le jardin a été aménagé, il est possible de s’en occuper soi-même, de le faire vivre, de le faire évoluer. Rien n’est figé dans un jardin, c’est un lieu beaucoup plus évolutif que l’aménagement intérieur. Le jardin va évoluer au fil des quatre saisons, avec les bulbes de printemps, des plantes vivaces d’été, ses arbres et arbustes à feuilles caduques, dont les feuilles changeront de couleur, jusqu’à les perdre pour l’hiver.

Il faut du temps et de la patience, par exemple à la mise en terre des bulbes de printemps à l’automne, on peut imaginer, mais pas totalement prévoir le résultat, il dépendra en partie du froid de l’hiver. Un hiver doux ne donnera pas le même résultat, qu’un hiver rude. C’est la magie de la nature.

Mais, tout cela nécessite, lorsqu’on l’aménage, d’y prêter une certaine attention pour qu’il vive et évolue dans de bonnes conditions et tel qu’on l’a imaginé.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page