Accueil / Politique / Il n’est pas question de rouvrir les voies sur berges fermées à la circulation

Il n’est pas question de rouvrir les voies sur berges fermées à la circulation

Pour la Maire de Paris, Anne Hidalgo, l’arrêt du tribunal administratif qui annule sa décision de fermer à la circulation sur la voie sur berge rive droite, la Voie Pompidou, est un échec de sa politique, mais elle compte prendre un nouvel arrêté municipal pour maintenir la piétonnisation annulée.

Le tribunal administratif de Paris, saisi par la droite régionale et parisienne, avait annulé le 21 février cette décision de fermeture, une décision emblématique du mandat de l’élue socialiste, prise hâtivement, sans prendre les formes qui s’imposent, dans le cas d’un sujet aussi délicat, qui ne pouvait pas manquer pas d’être contesté vivement.

Anne Hidalgo assure que son nouvel arrêté prendra en compte les observations du tribunal sur lesquelles il s’est fondé pour annuler la première décision, car la nouvelle bataille, qui ne manquera pas d’éclater risque d’être chaude.

La ministre des transports du gouvernement Macron a pour sa part jugé que l’interdiction de la circulation automobile sur les berges de la Seine allait dans le sens de l’histoire mais qu’Anne Hidalgo, à qui elle apporte un soutien en demi-teinte, avait manqué de pédagogie.

Elle a rappelé devant la presse que le sens de l’histoire, c’est bien de réduire la place de la voiture dans la ville, mais qu’il faut de l’explication, de la pédagogie et de l’accompagnement, ce qui n’aide pas beaucoup la Maire de Paris.

La présidente « Les Républicains » de la région Île de France, Valérie Pécresse, propose quant à elle un plan de compromis, selon un quotidien de droite, qui va dans le sens des propos de la ministre des transports.

Elle propose des mesures alternatives et progressives, moins brutales qui ont peu de chances d’être retenues par Anne Hidalgo.

Maintenant, il faut laisser aux services juridiques et techniques de la mairie de Paris le temps d’élaborer un texte inattaquable, pour faire passer, si possible, le programme de circulation automobile d’Anne Hidalgo.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.