Techno.

Matériel de laboratoire

Très technique et pourtant tout le monde, ou presque, a utilisé un peu de matériel de laboratoire, au lycée lors des cours de chimie, en se contentant de faire quelques réactions chimiques sans vraiment cherche à comprendre à quoi tout cela pouvait servir.

On connaît les béchers qui sont des récipients en verre, les éprouvettes, le bec busen et bien d’autres petits accessoires.

Mais, dans un laboratoire professionnel la gamme du matériel est beaucoup plus vaste et au-delà des consommables de laboratoire, de nombreux réactifs obligatoires pour réaliser les analyses.

Lorsque l’on fait des analyses médicales, on a du mal à imaginer la variété des consommables, qui ne sont pas uniquement pour les analyses elles-mêmes, mais également pour le confort et la protection du laborantin.

Notamment :

  • Les chaussures de sécurité qui vont à la fois éviter de glisser et protéger le pied en cas de chute d’objets ou de liquide.
  • Les lunettes de sécurité pour protéger les yeux en cas projection de liquides (qui peuvent être acides ou basiques).
  • Les charlottes pour éviter que des cheveux puissent tomber dans les préparations (et protéger les cheveux contre des projections).
  • Les masques pour se protéger de certaines vapeurs ou particules
  • Les gants jetables, pas question de manipuler des échantillons sans gants à la fois pour protéger le laborantin, mais également éviter la contamination de l’échantillon à analyser.
  • Sans oublier les blouses ou même les combinaisons (à utiliser lors de la manipulation de certains produits.)
  • La douche de sécurité (il peut arriver de recevoir une projection d’un produit dangereux pour lequel il faut immédiatement se rincer).

L’ensemble de l’équipement d’un laboratoire va être composé :

  • De consommables, tel que burettes, capsules, flacons, lamelles, pissette, supports,…
  • De matériel, tel que armoire, agitateurs, brûleurs, évaporateur, dilueur, étuves, congélateurs, four,
  • De réactifs, certains ont des noms connus comme l’acétone, l’acide citrique, le fructose, le glucose, … des noms que seul les laborantins connaissent tel que le glycolate, l’osmium, le pentane, le tirosine …

Tous ces produits ne concernent pas le grand public, sauf certains accessoires qui peuvent avoir une utilité pour un particulier, tel que la machine glace, la loupe binoculaire, l’étude, … mais tout le reste intéressera les laboratoires d’analyses.

D’ailleurs, sans être un professionnel, en dehors de ne pas savoir à quoi peuvent servir tous ces consommables, réactifs et autres, leur usage peut être dangereux et conduire au pire en s’improvisant chimiste.

Par contre les laboratoires d’analyse sauront ce dont ils ont besoin, commander ce qu’il convient et en faire un usage utile et raisonné.

Certains domaines, tel que les consommables pour laboratoires sont indispensables mais strictement utile et utilisable par des laborantins professionnels.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer