Accueil / Idées / Lutte contre la pollution en ville… de simples réactions épidermiques

Lutte contre la pollution en ville… de simples réactions épidermiques

pollution2203Une fois, encore, la France est touchée par une vague de pollution et, dans une ville, comme Paris , depuis jeudi 19 mars 2015, la couleur de l’air est jaunâtre qui laisse une drôle de sensation. Un air un peu acide sur la langue.

Mais, Paris n’a pas le monopole des pics de pollution, d’autres villes comme Lyon ou Grenoble ou bien d’autres subissent ce genre de pics.

En dehors de prise de décisions pour gérer l’instant « T », il n’y a pas de politique globale, où des idées farfelues inapplicables et probablement inefficaces.

Une mesure épidermique, Anne Hidalgo, la Maire de Paris, à convaincu la Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal d’imposer la circulation alternée lundi 23 mars sur Paris et 22 communes limitrophes.

Par ailleurs, Anne Hidalgo avait décrété la gratuité des transports en commun, Samedi pour convaincre les gens de pas prendre leur voiture.

Mais ce sont des réactions épidermiques et injustes (du moins pour la circulation alternée), mais qui effectivement donne un petit résultat positif.

Pourquoi la circulation alternée est injuste, demain, on sera le « 23 » donc seul les voitures aux plaques impaires pourront circuler.

Personnellement, je ne suis pas concerné, je ne prends jamais la voiture dans Paris, sauf pour y entrer et en sortir !

Si j’ai une petite voiture peu polluante et moderne, mais avec une plaque « paire », je n’ai pas le droit de circuler demain, par contre si j’ai un vieux 4×4 avec gros moteur hyper-polluant, mais une plaque « impaire » et bien je pourrai rouler. Ce n’est pas juste, mais c’est comme cela.

Quand aux mesures imaginées telle qu’interdire les diesels à Paris, sont irréalistes. Car si certains ont de vieux diesels c’est un simple problème économique, ils n’ont pas les moyens de remplacer leur voiture ou leur camion et ce n’est pas l’aide qu’imagine la Mairie de Paris qui pourra leur permettre d’en changer. C’est curieux, cette approche « non sociale » pour une Maire qui se veut socialiste.

Au sujet de la vignette, je crois qui pourrais aller de 1 à 5 étoiles, son mode d’attribution – si celui dont ont parle est maintenu – n’est pas juste non plus. L’attribution serait faite en fonction de la date de la carte grise, donc une même voiture immatriculée en décembre pourra se retrouver avec 4 étoiles alors que si elle avait été immatriculée en janvier, elle aurait eu 5 étoiles. C’est du n’importe quoi.

Au dela des pics de pollution, il faudrait que dans un premier temps cet affrontement permanent entre Mesdames Hidalgo et Royal cesse. Elles ne semblent pas s’apprécier et les parisiens se retrouvent au milieu des leurs affrontements. Ce n’est pas constructif.

Il faudrait mettre en place des mesures sur le long terme qui soient applicables et qui ne soient pas injustes, que ce soit pour Paris ou les autres villes.

Il doit certainement être possible de monter un groupe de travail avec des spécialistes de la question pour trouver des solutions.

Mais, on ne peut plus attendre un pic de pollution pour agir de manière épidermique.

Pollution : Que pensez-vous de la circulation alternée ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com