Accueil / Réflexions / Le chanteur avait tort

Le chanteur avait tort

Si travailler rend malade, chômer tue.

Ainsi s’aggrave le trou de la sécurité sociale d’avoir des personnes sans travail à charge.

Économiquement parlant, sans parler des prestations, il serait bon d’y remédier.

Cela ferait du bien au portefeuille de tout le monde.

Un certain rapport, mis dans les oubliettes gouvernementales depuis lurette, affirme que chômer s’est s’isoler et que ceux qu y sont ne le font pas exprès.

5,6 millions d’inscrits à Pôle emploi, c’est singulier.

Bien sûr, il y en a qui ont un travail.

Sans doute un de ces bons Cdd journaliers ou horaires, pourquoi ne pas en profiter devant la libéralisation du code du travail rendant plus souples les liens du contrats de travail et plus rigides ceux de la précarité.

Un bon exploité fait fait un exploiteur heureux de tant de bénéfices et si en plus la loi est de son côté, il peut faire office de bon notable de premier de cordée.

Un gagnant pour beaucoup de perdants c’est cela la politique gouvernementale.

Ce dernier encourage les perdants à se mettre à leur compte en sachant pertinemment que seuls 3 sur 10 dureront mais pendant ce temps là ils ne seront plus consignés dans des stats que l’a a du mal à écarter même trimestriellement.

Une invit en Yvelines à un challenges de trous de golf, cela devrait vous changer de ceux de la sécu ou du bilan de l’entreprise France…

Lorsque j’entends Qualitel certifier son expertise artisanal, je souris en sachant que pour obtenir le label il suffit de répondre à un questionnaire sans engagement aucun si ce n’est payer la cotisation correspondante.

De plus, le client se sentant lésé ne peut y avoir recours que si son mauvais entrepreneur est à jour de ses cotisations.

L’arnaque n’est pas que privée…Mais, semble-t-il l’essentiel est d’y croire d’autant plus que c’est nécessaire pour obtenir les réductions d’impôts en bonne et due forme…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.