Accueil / éphéméride / Éphéméride : ça s’est passé un 30 mai

Éphéméride : ça s’est passé un 30 mai

30_maiLe 30 mai 1431, Jeanne d’Arc après avoir été condamné pour hérésie, est brûlée vive sur un bûcher Place du Vieux-Marché (Rouen).

Le 30 mai 1631, publication du premier hebdomadaire en France, « La Gazette », dirigeait par Théophraste Renaudot (médecin du roi) avec l’autorisation du ministre Richelieu. Ce dernier lui donne le monopole de la presse. Le roi Louis XIII y publiera régulièrement des articles. La Gazette deviendra quotidien en 1792 et cessera de paraître en 1914.

Le prix Renaudot, créé en 1925, tient son nom de Théophraste Renaudot.

Le 30 mai 1942, bombardement de la ville de Cologne (Allemagne) par plus de 1000 bombardiers de la RAF (Royal Air Force) qui détruisirent 240 hectares de la ville. L’objectif, précisé par le général Arthur Harris, était de réduire le potentiel industriel allemand et de démoraliser l’ennemie.

Le 30 mai 1943, à dans un hôtel londonien, un groupe d’amis, dont, l’écrivain-journaliste Joseph Kessel, son neveu Maurice Druon, la musicienne Anna Marly composent le « Chant des Partisans ».

Le 30 mai 1968, après s’être éclipsé une journée en Allemagne à Baden-Baden lors des événements de mai 68, le président de la République, Charles de Gaulle, prononce un discours où il appelle à des contre-manifestations, il dissout l’Assemblée. Les électeurs lui renvoi une chambre encore plus gaulliste. C’est dans ce discours que le Général de Gaulle utilise l’expression « chienlit ».

Le 30 novembre 2002, fin officiel de déblaiement à New-York de la zone dit « Ground Zero » où se trouvait le World Trade Center détruit lors des attentats du 11 septembre 2001.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.