Accueil / Idées / Charlie… rupture de stock

Charlie… rupture de stock

kiosque1401Ce matin, comme tous les Mercredi matin, je me suis rendu au kiosque, en bas de chez moi, pour acheter le Canard Enchaîné.

Alors, qu’à à peine 7 heures du matin, il n’y a pas foule, là les gens se succédaient, les uns après les autres, repartant, pour la plupart l’air déçu, dépité.

Tous, ou presque, voulaient acheter Charlie hebdo.

Après avoir saluer le marchand de journaux que je connais depuis de nombreuses années, sans même lui demander ce qu’il se passe, il m’explique qu’il a ouvert son kiosque à 6h30, qu’il avait une quarantaine de Charlie hebdo qui se sont vendus en quelques minutes.

Du jamais vu, pour un hebdomadaire que tout le monde boudait, il y a une semaine et qui était au bord du dépôt de bilan.

Je suis resté quelques minutes, posant une seule et même question à tous ces déçus : lisez-vous régulièrement ou occasionnellement Charlie hebdo. J’ai obtenu, de la plupart, la même réponse : JAMAIS ou bien je l’ai déjà feuilleté, mais jamais acheté.

Je crois que ceux que la Rédaction de ce journal, qui sont morts la semaine dernière, et qui étaient (à n’en point douter) préoccupés par la survie de Charlie hebdo, auraient apprécié que davantage de gens au lieu de les critiquer sans les lire. Critique, mais en étant lecteur, donc avec des critiques basées sur du réel.

J’ai toujours été un lecteur occasionnel de Charlie hebdo (mais également de Hara-kiri l’ancêtre de Charlie). Combien de fois, des gens me voyant ce journal à la main, me lançant des critiques. À la question, mais l’avez-vous déjà au moins parcouru, la réponse était – le plus souvent – non, certainement !

J’ai souvent trouvé que la rédaction de ce journal allait un peu loin, heurtait certaines sensibilités. Mais, c’est la liberté de la presse.

Je n’aime pas qu’un journal cesse de paraître, c’est ce qui a failli arriver à Charlie hebdo, j’espère que parmi les très nombreux lecteurs de cette semaine, un nombre suffisant continuera, après l’émotion passée à être lecteur de Charlie hebdo.

Mais, je n’ai pas tenté d’acheter le numéro de cette semaine et je ne le ferai pas, mais je resterai un lecteur occasionnel.

Je trouve dommage que l’on trouve toutes les qualités qu’ils meurent, il est trop tard ou est-ce uniquement pour se donner bonne conscience.

Combien d’artistes (peintres, musiciens,…) n’ont connu la gloire qu’après leur mort, survivant… durant leur vie.

Au fait… êtes-vous un lecteur Charlie hebdo ?

Etes-vous lecteur de Charlie hebdo ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser un commentaire

Booking.com