Accueil / Réflexion / À Amsterdam le vélo est roi

À Amsterdam le vélo est roi

En ville les cyclistes peuvent devenir le cauchemar des piétons et des automobilistes.

Lorsque l’on parle du cycliste roi, on évoque généralement, à raison, Amsterdam , la ville la plus célèbre des Pays Bas connue pour ses multiples canaux, sans être la capitale.

La ville mondiale la plus ouverte au cyclisme serait, dit-on, la capitale du Danemark, Stockholm , une ville particulièrement aménagée, pour favoriser le cyclisme, ce qui est loin d’être le cas d’Amsterdam, ce qui ne l’empêche pas d’être débordé par les vélos.

À Amsterdam, les cyclistes sont partout et arrivent de partout et s’ils ont chassé les voitures du centre-ville, ils en chasseront bientôt les piétons, d’ailleurs on y voit plus que des touristes.

La première chose que le voyageur remarque en sortant de la gare centrale, c’est l’entassement des bicyclettes, une impression de cimetière à vélos qui s’étend à tout le centre-ville, dans une agglomération qui compte au moins autant de vélos que d’habitants.

Il y en a partout, accrochés parfois deux par deux, partout où il y a la moindre place et même là où il n’y en a pas.

Ce sont des vélos type mixte, lourds et solides, pour pouvoir circuler et rester dehors, quel que soit le temps.

Heureusement que le pays est plat.

Nous en avons trouvé jusqu’à quatre, sur un trottoir étroit, obligeant les piétons à descendre sur la chaussée avec le risque de se faire écraser, non pas par une voiture, il n’y en a plus en centre-ville, mais par un vélo.

Les cyclistes roulent partout sur les pistes cyclables, sur la chaussée réservée aux voitures (ça existe) mais également sur les trottoirs. Certains se plaignent du nombre de vélo à Paris , qu’ils aillent faire un tour à Amsterdam.

Le touriste qui arrive à Amsterdam en voiture ne doit surtout pas y pénétrer avec celle-ci et compter pouvoir y circuler, en voiture, on peut juste contourner le centre-ville, en roulant, comme les taxis, sur les rails des trams.

Il y a les transports en commun, trams, bus et des lignes de métro, pour se promener il y a les canaux, très fréquentés par de petites embarcations à moteur des habitants et, pour les touristes, il y a les croisières fluviales.

On ne peut pas dire qu’Amsterdam est, même au joli mois de mai, une ville grouillante de piétons mais de vélos.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com