Accueil / Réflexions / Sans foi, ni loi

Sans foi, ni loi

La loi n’existerait plus.

Ou plutôt chacun voudrait la faire sienne et l’appliquer aux autres.

Les réseaux sociaux rengorgent de louches individus au masculin et féminin qui voudraient faire rendre gorge à ceux qui ne pensent pas pareil, à ceux qui sont considérés comme différents.

Mais comment vivre dans une société de haine où le seul plaisir est la peine de l’autre ? Comment ne pas voir dans ces comportements la peur de l’autre et le cri d’alarme, je suis ce que je suis.

J’entends le rester, alors l’autre doit s’y plier.

Comme l’hydre, l’on croit que ça ira puisque tête a été coupé.

Mais d’autres relents resurgissent de nulle part.

La cohésion sociale réclame confiance et paix avec l’autre sinon c’est le retour à la force, l’obscurantisme, les chasses aux sorcières.

Les élites utilisent leur pouvoir d’être en haut d’une pyramide qu’ils veulent stable.

Le grand public avec ses petites (re)sentiments utilisent les réseaux pour déverser leur mécontentement de n’être pas en haut.

Si parents, famille proche et voisinage qui ne le serait pas moins, ne peuvent accepter une décision de justice qui de toute façon ne leur rendra pas ce qu’ils ont de perdu, comment peut-on accepter que des individus étrangers puissent à ce point surgir pour faire valoir leur détestation ?

Un individu, quelque soit le crime commis, a été jugé par ses pairs, il a rempli sa peine, qui n’a rien à voir avec celle de la famille proche du disparu, il sort de prison.

Comment peut-on vouloir l’empêcher de vivre à nouveau avec ce qu’il est oté de son fardeau ? Bien sur, parent, je n’admettrais pas de vivre avec le mien et de le voir vivre à nouveau, délesté du sien.

Mais les autres, les médias toujours plus avides de sang, de sensationnel, n’ont pas le droit d’exiger pour suite d’une sentence.

La moralité n’est pas justice.

La première devrait pouvoir s’exercer dans le renouveau que cet homme entend exercer.

La justice a rendu son verdict, la peine exécutée, il est temps de passer à autre chose et d’aider la famille toujours lésée à vivre autrement que dans haine qui ne calmera pas le chagrin.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.