PolitiqueRéflexions

Nicolas Sarkozy sera-t-il candidat en 2017 ?

elysee2209J’ai suivi, comme nombre de téléspectateurs, l’interview de Nicolas Sarkozy par Laurent Delahousse sur France 2, Dimanche 21 septembre 2014.

L’homme Nicolas Sarkozy a-t-il changé ? 

Oui, physiquement le cheveu est grisonnant. Trop parfait pour être naturel. Peut-être une teinture, d’un balayage de gris pour faire plus poser, plus sage.

Il n’était pas hier soir, seulement celui qui revient en politique, mais l’ancien Président de la République. Celui qui a gouverné aux destinées de France durant 5 ans (d’ailleurs il l’a dit).

Ses cheveux au balayage grisonnant, lui donner une certaine allure que nous ne lui connaissons pas. Alors que nous l’avons toujours connu les cheveux noirs, son « look » tente de lui donner la posture du vieux sage.

Mais qu’en est-il réellement ?

Lors des premières minutes de cette interview, Nicolas Sarkozy était différent, très calme, sans sa gestuelle, ses mimiques et sa manière de parler que nous lui connaissons.

Mais rapidement, le naturel est revenu. 

En dehors de son « look » de vieux sage, nous avons retrouvé le Nicolas Sarkozy du passé.

Mettons de côté, toutes considérations politiques, il occupe l’écran, c’est un bon orateur. Tantôt dans la posture du conquérant (il est le sauveur de nos institutions), tantôt en victime (il parle de ses ennuis avec la justice), tantôt en donneur de leçons (ils commentent – en critiquant l’air de ne pas critiquer – les actions des uns et des autres).

Au sujet des critiques, Nicolas Sarkozy est très fort, à de nombreuses reprises, il nous explique qu’il ne veut pas prendre parti, qu’il ne veut pas critiquer. Mais, l’air de rien, il a lancer un nombre important de pics à la politique actuelle, aux acteurs de tous bord de la politique.

Au sujet de ceux qui se présentent dans la course à l’Elysée pour 2017, tel que Alain Juppé ou François Fillon. Nicolas Sarkozy dit que ce sont des amis de longue date et qu’il a besoin d’eux. Où est la part de réalité dans cela. Nul ne le sait, sauf lui.

Mais alors, se présentera-t-il à la présidentielle de 2017 ? 

Ce n’est pas si évident.

Laurent Delahousse lui a posé, directement la question, et Nicolas Sarkozy n’a pas répondu. Il s’est contenté de dire qu’il était là pour rassembler sa famille.

Lorsque Laurent Delahousse lui a parlé de possible primaire à l’UMP pour désigner le candidat, pas de réponse.

Certains, diront que cela ne fait aucun doute, qu’il se présentera en 2017.

Pour l’instant, il veut rassembler sa famille politique et semble-t-il au sens large (probablement du centre à la droite de la droite).

Mais, si Nicolas Sarkozy dit être convaincu que ça va fonctionner, qu’il rassemblera autour de lui une très grande masse de sympathisants, rien n’est jamais certains et gagné d’avance. Et il le sait.

Si cette première étape fonctionne, cela lui ouvre la voie pour 2017.

Mais, ce n’est pas suffisant. 

Je suis persuadé qu’il ne prendra pas le risque de se présenter au suffrage universel, s’il n’a pas la quasi-certitude de gagner.

Il peut se passer beaucoup de choses en 2015 et en 2016. Même une remontée fulgurante de l’actuel Président dans l’opinion.

En politique, rien n’est jamais gagné ou perdu par avance.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.