Accueil / Réflexions / Les milliardaires et les multi-millionnaires sont de plus en plus riches

Les milliardaires et les multi-millionnaires sont de plus en plus riches

riche0906Nous vivons dans un monde où les milliardaires et les multi-millionnaires sont de plus en plus nombreux et de plus riche. Leurs fortunes croient d’année en année, sans fassent rien de particuliers.

Mais, ces milliards de dollars ou d’euros, peu importent, sont retirées du circuit. Et ceux qui en pâtissent se sont les salariés, tous ceux qui travaillent pour gagner leur vie.

Résultat, la pauvreté croit dans le monde, même parmi les salariés, sans parler des retraités. Nombre de salariés ne peuvent plus vivre de leur métier et sont obligés de trouver un second travail pour boucler leur fin de mois et que les jeunes retournent vivre chez leurs parents. La réponse se trouve dans le dernier rapport du Boston Consulting Group, sur la richesse dans le monde.

Le nombre de millionnaires a augmenté de 6 % en 2015 et ils détiennent désormais 47 % du patrimoine mondial, au risque de creuser leur propre tombe, en freinant la consommation des ménages, le moteur de l’économie.

Les salariés, de moins en moins payés, qui continuent à produire, sans en profiter, ont contribué à faire progresser la richesse dans le monde, mais à un rythme moins soutenu qu’en 2014.

Selon le rapport du Boston Consulting Group, le ralentissement de la croissance mondiale et la forte baisse des rendements des actifs financiers n’ont pas permis aux ménages qui les détiennent de s’enrichir aussi vite que les années précédentes.

C’est dans les pays développés que le coup de frein est le plus marqué et si les Etats-Unis demeurent le pays le plus riche du monde, le patrimoine, hors résidences principales n’a augmenté que de 2 % en 2015, trois fois moins vite que les années précédentes.

Il dépasse désormais 60 000 milliards de dollars en sachant que ceux qui détiennent plus d’un million de dollars ont enregistré une progression jusqu’à 10 %.

En Europe de l’Ouest, le ralentissement a été plus modeste, avec une augmentation des patrimoines de 4 %, en un an, contre 6 % en 2014.

A ce rythme, l’Europe pourrait perdre son statut de deuxième région la plus riche du monde et ce dès 2017, bien que c’est en Suisse et au Liechtenstein que se trouve toujours la plus forte densité de millionnaires, certainement pour profiter de l’air vivifiant des Alpes.

Cependant, sans surprise, c’est en Asie-Pacifique que l’année écoulée a été la plus florissante et le Japon est le seul pays au monde où la richesse a progressé plus vite en 2015 qu’en 2014, grâce à la bonne tenue de la bourse nippone.

Mis à part le Japon, le patrimoine des possédants a bondi en Asie-Pacifique de 13 % et l’Amérique du Nord peut se voir ravir la première place, à son profit.

Quant à la France, en dépit de sa faible croissance économique, les possédants ont bien tiré leur épingle du jeu.

La richesse a progressé de plus de 5 % selon le BCG, l’un des taux les plus élevés du Vieux Contient.

Si les détenteurs, selon Benoit Macé, directeur associé du Boston Consulting Group, d’un patrimoine inférieur à 1 million de dollars n’ont en moyenne vu leurs actifs s’arrondir que de 2 %, ceux qui détiennent entre 1 et 20 millions de dollars ont vu le leur bondir de plus de 10 %.

Bien entendu, nous parlons de monnaies courantes, dont il faut déduire l’inflation.

Certes, les pauvres sont toujours plus nombreux que les riches, mais comme le disait Coluche, mort il y a trente ans, il est plus simple de prendre 1 franc à chaque pauvre que 1 million à chaque riche.

Que faire ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.