Accueil / Réflexions / Marre de cette nana la…

Marre de cette nana la…

Les rois du marketing téléphonique sévissent ; tous les jours ils réussissent à convaincre pléthore d’entreprises, petites ou grandes, individuelles ou moyennes, de leurs confier leurs démarches commerciales pour l’essor de leurs ventes qui ne manqueront pas à coup sûr de décoller.

Même s’il ne s’agit pas du sujet premier du présent, je tiens à leur affirmer à ces joyeux entrepreneurs très entreprenant que ce qu’ils entreprennent ne les mènera guère plus loin qu’une opération blanche s’ils en ont de la chance, et bien plus souvent, un résultat purement limpidement négatif s’ils acceptent une seconde de se mirer dans leur miroir afin de se constater plus beau, ou belle c’est selon, que le voisin/voisine d’en face.

Car enfin, si augmentation du chiffre d’affaires les plus chanceux obtiennent, une fois enlevé le cout brut de l’opération de base, celui de la préparation, l’autre du reroutage d’un qui n’a pas compris ou pu répondre à une demande trop technique, réviser le planning établi trop souvent au forcing, compter les couts de visites/devis n’aboutissant à rien du tout sauf s’ils sont accompagnés d’une forte remise, une fois tout cela remisé au passif et soustrait du crédit du CA déjà normalement amputé des frais généraux habituels et très certainement augmentés des frais collatéraux style achat de matériaux supplémentaires et embauches CDD, même bon marché, pour faire face à un afflux auquel l’entreprise n’est guère habituée ; que constatez-vous ????

Un beau déficit à imputer à c’est la faute à pas de chance.

Devant le tollé général de ces envahisseurs d’un genre téléphonique plutôt féminin d’ailleurs, une loi inscrite dans le marbre permet à chaque citoyen qui le désirerait d’inscrire sa, ses lignes bénites sur une liste interdite.

A croire que cette dernière l’est trop puisque les rois du marqueteur non seulement non pas disparus mais ont trouvé là prétexte à recrudescence en vous jurant qu’ils ne vous appellent pas pour une opération commerciale, mais bien pour une information sur les dangers de votre monde dont vous vous croyez, pauvre ignorant, suffisamment bien protégé ; en tout cas pas d’elles….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*