PolitiqueRéflexions

Lettre qui ne sera jamais lue (Bis)

En contre-partie de l’urgence de votre générosité vis à vis des plus riches, vous vous êtes précipité pour baisser les allocation logement de manière abrupte.

Certes, le montant par foyer est peu lorsque l’on gagne 10 fois plus que le Smic sans parler des minimum sociaux.

Mais, ce n’est pas rien lorsque l’on n’a justement rien.

Si vous alliez dans certaines épiceries sociales, qui œuvrent à votre place, vous pourriez constater la réelle valeur de l’importance de cette somme.

Mais, vous avez fait pire, en prétendant que tout le monde bénéficierait du ruissellement de votre idée géniale de Robin des Riches.

Cela s’ajoute au Cice, certes implanté dans les précédents – mais n’étiez-vous pas partie prenante aux commandes d’un grand ministère décisionnaire en la matière ? – comme l’astuce qui ne pouvait que sortir du cerveau d’un débranché de premier de cordée de haute école sélective de la République dont on ne connaît plus la valeur de ces mots Liberté, Égalité, Fraternité, seulement gravés au fronton de nos plus beaux édifices, notamment les mairies, pour l’éternité.

Astuce consistant à faire croire que c’est en licenciant plus que les chômeurs par magie logique capitalistique, se réduiront spontanément.

Normalement, les idées de laboratoires, sorties des cerveaux des élites en bureau, se doivent de se confronter à la réalité de la vie réelle.

C’est-à-dire celle vécue par le plus grand nombre, dans une expérience où l’on a pris soin de l’appliquer à un groupe moyen.

Car il ne s’agit pas là, de sortir dans la botte d’un grand concours, mais bien de mieux faire vivre ceux qui ont accepté votre élection, opposition comprise.

Mais, non, étant trop intelligent, vous étiez trop sur de votre coup renforcé en cela par les avis partisans de votre entourage.

Alors à marche forcée, sans qu’aucune tête ne dépasse dans les rangs, vous avez appliqué ignorant dans votre superbe les corps intermédiaires pourtant bien au courant.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.