Accueil / Réflexions / Les fanatiques de Daech n’auraient jamais dû attaquer Paris

Les fanatiques de Daech n’auraient jamais dû attaquer Paris

paris1511C’est incrédule que j’ai appris Samedi matin ce qui s’était passé à Paris la veille au soir. Bien que parisien, dès le Vendredi après-midi, nous quittons la capitale pour nous rendre en Bourgogne.

Samedi matin, à 8h00, comme tous les samedis, je vais prendre mon café dans un petit bistrot non loin de la maison. En province, contrairement à paris, on connaît tout le monde et tout le monde se parle.

Et la première chose que l’on m’a dite, « tu as vu ce qui s’est passé à Paris hier soir, Vendredi 13 ». Je suis resté incrédule, je croyais à une mauvaise blague. Mais, non, des fanatiques pilotés par l’état islamique, par ce que l’on nomme Daech avait frappé Paris sa proche Banlieue : 129 morts et 352 blessés.

J’ai voulu donner un peu de temps au temps avant de mettre devant mon clavier pour écrire ces quelques lignes, bien que loin de Paris au moment des attentats, comme beaucoup j’étais sonné par ce que j’avais appris et par les informations qui étaient distillées au fur et à mesure sur les différents canaux d’informations.

Mais, avant tout ma pensée va aux familles des victimes, aux blessés et tous celles et ceux qui étaient sur les lieux des attentats qui n’ont pas été blessés physiquement mais profondément choqués par ce qu’ils ont vu.

Bravo à tous nos services d’urgences, nos hôpitaux, à tous ses médecins, infirmiers d’avoir spontanément repris du service pour venir en aide aux victimes.

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la posture de François Hollande, qui a eu les mots justes pour nous rassurer mais sans taire la vérité. Pour la Maire de Paris, Anne Hidalgo qui a su réagir et être présente. Et dans l’opposition, Alain Juppé qui tout en étant un candidat à la présidentielle de 2017, a dit soutenir la politique actuellement du Président. Je trouve, curieux l’absence de Nicolas Sarkozy, en dehors d’un communiqué laconique.

Paris a été touché, mais l’occident entier qui est visé, tous ceux qui s’opposent à ces fanatiques.

Les attentats auraient pu toucher d’autres grandes villes comme Londres, New-York, Moscou et bien d’autres. Mais c’est Paris qui a été visé.

Le choc passé, que faire ?

Certainement pas vivre dans la peur, bien entendu, il doit rester nombre de fanatiques sur notre territoire et dans nombre d’autres Pays. Il faut les pister les arrêter, mais il faut surtout détruire le centre névralgique de Daech.

Je crois que Daech a été un cran trop loin. Et ceux qui dirigent ce truc devraient savoir que les peuples ont toujours su s’allier face à un ennemi commun et le détruire.

Qu’est-ce qui permet, aujourd’hui à Daech de fonctionner ? L’argent qui leur permet d’avoir des réseaux qui endoctrinent des gens faibles.

Tout cela n’a rien à voir avec la religion. Ceux qui dirigent Daech ne sont pas motivés par Dieu mais par le pouvoir, la volonté de dominer le Monde.

Mais, sans argent, ils ne seraient plus rien et le système s’effondrerait comme un château de cartes.

Leur argent semble provenir, principalement, de ressources pétrolières. Il faut absolument que les armées engager contre Daech bombardent ces puits de pétroles.

Si des pays aident, de quelque manière que ce soit, Daech, je suis persuadé que nos services de renseignements peuvent avoir cette information. Et là, il faut menacer ces pays de représailles si cela continue.

C’est la dernière chose à faire est d’avoir peur. Peur de sortir, peur de vivre.

Je suis persuadé, que ceux qui dirigent Daech ont signé leur acte de décès en s’attaquant Vendredi soir à Paris.

A lire : Les Parisiens n’accepteront jamais l’obscurantisme

A lire : Faut-il avoir peur du terrorisme ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*