Accueil / Tests Produits / Le Ristretto Suprême de Ethical Coffee Company

Le Ristretto Suprême de Ethical Coffee Company

ethicalrist02Après l’Arabica Forte Suprême de Ethical Coffee Company, j’ai dégusté le Ristretto Suprême. Un café proposé dans des capsules compatibles avec les machines à café Nespresso.

(Remarque : Bien que les machines acceptent les capsules compatibles, il est préférable, avant d’acheter de grandes quantités de cartouches, de faire un test sur sa machine. Mais, normalement, il ne doit pas y avoir de problèmes.)

Je rappelle que les capsules utilisées par Ethical Coffee Company sont en matière plastique, mais il ne s’agit pas d’un plastique issu de la pétrochimie (du pétrole), mais c’est du bioplastique à base d’amidon de céréales : du PLA (polylactic acid ou en français acide polylactique). Les capsules et les couvercles utilisés par Ethical Coffee Company sont biodégradables et correspondent à la norme EN 13432 (donc utilisable pour faire du compost industriel).

Revenons au café en lui-même, le Ristretto Suprême, un café force 9/10 et comme son nom l’indique, un café pour faire des ristrettos, c’est-à-dire des expressos serrés.

En aparté : un café serré contient moins de caféine qu’un café allongé. La caféine va réellement se dégager lorsque la mouture du café sera très chaude, ce qui n’est pas le cas dans les premières secondes. Donc un Ristretto contiendra peu de caféine, il coule en quelques secondes. Ce qui permet aux Italiens de boire un nombre important de ristrettos par jour, sans être perturbé par une trop grande quantité de caféine absorbée.

ethicalrist01Le café contenu dans les capsules de Ristretto Suprême vient d’Afrique, d’une région située entre l’Éthiopie et le Yémen.

Mais, ce qui m’a surpris, avant de le déguster, est sa composition : Arabica et Robusta.

J’avais dans l’idée que le Robusta était fait pour préparer de cafés d’entrée de gamme qui sont trop amers, que le café le plus « noble » était l’Arabica.

Mais, n’ayons pas d’idée préconçue, je me fais couler un premier café, enfin un Ristretto (oui, je sais, je n’ai pas de jolies tasses mais d’affreux petits gobelets en plastiques, comme vous pouvez le constater sur les photos !!!!).

La capsule se perce bien, toujours plus dur que les capsules originales en aluminium, mais sans le risque de retrouver des parcelles d’aluminium dans mon café. Des particules de PLA ce n’est pas grave, puisque ce sont des céréales qui les composent.

ethicalrist03Premier constant lorsque le café coule, la mousse est superbe, d’une jolie couleur crème soutenue.

Puis l’odeur, avez-vous remarqué, que souvent avec le café, l’odeur est plus agréable que le goût.

Le Ristretto Suprême a une véritable odeur de café. Si on vous dit d’un endroit « ça sent le café » et bien c’est cette odeur.

Et le goût, j’ai toujours cette crainte de l’amertume du Robusta, et bien absolument pas. C’est un café puissant, son goût va avec son odeur, une véritablement odeur de café et un vrai goût de café.

Vous allez me dire que pour du café, c’est normal et bien pas toujours.

On sent une toute petite amertume (probablement dû au Robusta), mais c’est cela qui lui donne cette puissance, qui fait ressortir des senteurs un peu épicées. Donc le mélange est Arabica et Robusta est une excellente idée qui nous met face à un café original et agréable.

Comme toujours dans mes essais de café et de thé, je maltraite les produits pour les pousser dans leurs retranchements.

Bien qu’il soit indiqué, 25 ml (contre 40 ml pour un expresso), j’ai fait des tests au-delà (je sais je ne suis pas sympa.)

ethicalrist04Allongé comme un expresso, c’est tout à fait acceptable. La mousse est moins présente mais elle a belle allure. Il est moins puissant en bouche tout en conservant son bon goût de café. Donc ce ristretto est utilisable en expresso.

Par contre, allongé type « petit-déjeuner » dans une grande tasse. Là, le café perd son odeur et son goût, ce n’est pas un café fait pour tremper ses tartines ou croissant dedans le matin. Mais, ce n’est pas une surprise, c’est clairement indiqué que la boîte : 25 ml et j’ai dû faire couler facilement 150 ml.

Si vous aimez le très bon café, essayez le Ristretto Suprême. Le seul problème est que c’est un ristretto, donc il n’y a pas grand-chose dans la tasse et il faut le déguster lentement… où bien en faire couler un second.

D’ailleurs, en terminant d’écrire cet article, ça ma donné envie de déguster un Ristretto Suprême, allez j’allume m’a machine à café.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com