Accueil / Réflexions / La famille et pas que …

La famille et pas que …

Ce que j’aime dans les bonnes nouvelles que je reçois et vous fais part, c’est qu’à défaut d’être toujours bonnes, elles sont souvent amusantes si l’on accepte de les prendre pour ce qu’elles sont.

Elles surviennent aujourd’hui et disparaîtront demain.

Mais c’est ainsi depuis que l’on sait que la terre tourne sur elle-même en espérant qu’elle reste stable sur son axe.

En voilà une qui proclame que le départ de l’ancien écolo est bon pour la planète puisque ce dernier n’a presque rien fait pour stopper les Co2 et Ges.

Le monsieur qui initie la bonne nouvelle voudrait fortement taxer les hydrocarbure qui pollue sans coup férir.

Attention, pas les entreprises qui continuent de s’enrichir sur leurs clients, mais sur ces derniers et tant pis pour les plus démunis qui le seront encore plus.

Pourquoi tant de hargne des nantis vers les plus pauvres ? Parcequ’ils le reprochent d’encore vivre malgré des conditions que l’adjectif humain semble nauséabond.

Et tant pis, si dans son libelle il reconnaît que si la France faisait bien en la matière, cela ne changera rien pour le climat puisque l’empreinte de la France n’est que de 12%…

Qui a dit que l’illuminé n’aime pas son prochain pourvu qu’il ne soit pas trop proche ?

Tenez, c’est bien grâce à lui que les policiers et gendarmes flashent de plus en plus sur vous.

N’allez pas croire que c’est parce que, hier vous respectiez mieux la limite à 90 qu’aujourd’hui à 80 km/h plus facile à atteindre.Mais, à coup sur, c’est en le faisant moins qu’il y aura moins de morts, chiffres tronqués à l’appui (destale).

La fine mouche disparaît pour raisons personnelles, d’imposition croit savoir le vilain petit canard, pour laisser place à une qui n’a pas peur de se mouiller.

Pour elle cela va être le grand plongeon, pourvu qu’un des cravatés, ayant énervé l’idole des plantes, ne se prenne pas à tirer le siphon à lui.

Sinon, il est remplacé sans coup férir par celui qui quitte son perchoir pour laisser faire le perroquet à la tête de file de ceux qui restent en marche.

Entre gens de bonne famille, l’on se comprend mieux,n’est-il pas ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.