Accueil / Interviews / Interview exclusive de Cécile Morel, cofondatrice de Mobi rider

Interview exclusive de Cécile Morel, cofondatrice de Mobi rider

Cecile-MorelNotre-Siècle
Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le « phygital » ? Qu’est-ce que la digitalisation du point de vente ? 


Cécile Morel
Le point de vente physique est par essence le point de contact le plus riche entre la marque et le client. Pourtant, la relation s’est, depuis une décennie, déportée vers l’online.

Un réel changement de paradigme s’est opéré, et l’année 2016 est définitivement placée sous le signe du tout-connecté : le consommateur est « phygital », présent dans les boutiques et sur tous les canaux digitaux.

Face à ces mutations, le monde du Retail doit faire face à une problématique clé : un client entre dans mon magasin, comment faire de lui un internaute ?

La digitalisation du point de vente, c’est faire d’une boutique physique, la meilleure vitrine digitale de la marque. Tout parcours client doit  transformer le client physique en un internaute fidèle à la marque. Et il n’y a pas plus fort canal que le magasin.

Notre-Siècle
Pourquoi le nom « Mobi Rider » ? 


Cécile Morel
Mobi rider est la solution phygitale qui transforme un client d’un magasin en un internaute fidèle à la marque. Le nom Mobi rider est un clin d’œil aux bikers américains qui « rident » leurs motos à toute vitesse et en toute liberté, l’esprit de toute startup.

 Avec mobi rider,  les marques « rident » les mobiles de leurs clients avec élégance. Le premier produit de mobi rider a été baptisé mobi one parce que c’est le premier et surtout parce qu’en startup la force est nécessaire à chaque instant.

Notre-Siècle
Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est « mobi one », cette boite où il suffit de poser son mobile allumé à l’intérieur. Que se passe-t-il dans cette boite ? 


Cécile Morel
Mobi one, may the app be with you, est un objet connecté élégant et intelligent qui transforme les boutiques en app store physique.

Comment fonctionne Mobi one ? C’est très simple. D’un geste rapide, le chaland dépose son smartphone, toute marque, tout opérateur et tout pays confondus pour recevoir par SMS le contenu numérique que la marque lui destine, visant à enrichir l’expérience client.

Nous avons déjà tous vécu le fait de recevoir un sms sans avoir donné notre numéro… lors du passage d’une frontière… Le mobile perd le réseau du pays qu’il quitte et retrouve le nouveau réseau. C’est exactement ce qui se passe dans mobi one : la technologie du passage d’une frontière a été encapsulée dans la boite.

Mobi one fonctionne en tandem avec mobi web, la plateforme de Marketing Retail qui pilote les points de vente, les objets connectés et les campagnes digitales.

Notre-Siècle
Qu’apporte Mobi Rider par rapport à toutes les applications des chaines de magasins et des marques que l’on peut installer sur son smartphone ? 


Cécile Morel
L’utilité de Mobi rider est double, tant pour le consommateur final que pour la marque, qui dispose alors d’un outil révolutionnaire pour évaluer la performance de ses points de vente dans la transformation numérique globale- chose inédite.

En effet, en s’appuyant sur la plateforme marketing retail mobi web, les directions commerciales et marketing peuvent enfin mesurer comment s’opère la transformation numérique pour chacune de leur unité de vente.

Un atout-clé pour optimiser, moduler et agrémenter le parcours client de façon individualisée.

Notre-Siècle
Quels sont vos objectifs pour 2016 ? 


Cécile Morel
2016 sera l’année de l’accélération avec le déploiement de la solution par nos premiers clients en France et les premiers clients européens.

Aujourd’hui, AXA, Boulanger, Crédit Mutuel Arkéa, Française des Jeux, Orange, Renault nous font confiance et font du point de vente, le centre de la relation client numérique. Nous devrions multiplier par 10 notre chiffre d’affaires en 2016.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*