Accueil / Réflexion / Infernal

Infernal

Les sanctions menaçantes contre un pays tout petit, parti de rien, risquent de nous priver de nos jeux du cirque prochains.

Déjà qu’il a fallu repousser l’échéance quant tombera l’hiver tant c’est un désert à réchauffer la planète à lui tout seul.

Mais planète foot ne veut pas en porter deuil.

Que faire, une solution de rechange pourrait être prévu d’aller dans ces contrées hospitalières de ces steppes lointaines.

Mais, en hiver glacial, est-ce vraiment raisonnable pour un ballon rond comme un vodka bien frappée ?

Toutefois, faites que l’attente ne soit pas trop longue en ces temps d’incertitude pour reporter vos attention et regard sur cette belle compétition féminine du ballon autrement rond ou ce rodéo pour handicapés nous apportant de fort belles choses, notamment qu’en abandonnant pas l’on peut y arriver.

Il y en a d’autres qui ne se laissent pas aller mais l’on mauvaise.

Ce sont ces hauts diplômés qui jadis levaient leur bout de papier haut comme l’étendard de leur vie qui valait passeport pour leur éternité. Ils découvrent, après que leurs ainés aient viré tout le monde, déconsidérés leurs collaborateurs, se soient agenouillés devant le veau d’or pour lui manger la tête sur notre dos, que bien tôt s’ils ne reprennent pas les choses en mains, ils n’auront plus d’étrennes pour leur lendemain.

Un pâtissier, un plombier, un restaurateur, couturier valent plus qu’eux.

D’ailleurs, sans dire mot, en voilà qui ont passé un Cap après en avoir terminé leurs classes préparatoires au n’importe quoi de l’exigence de leur bienséance.

Il semble bien que cette jeunesse à la bouche ornée de cuillère platine, se dit prêt à faire la révolution rien que pour eux, ce n’est pas parce que l’on est jeune que l’on fait n’importe quoi. Ils vont désormais utiliser le capital papa maman pour prendre les postes des plus démunis.

Bien fait pour eux, ils n’ont qu’à prendre le train en marche.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com