Accueil / Politique / Illuminé vrai

Illuminé vrai

La vérité sur ce gouvernement au-dessus de tout le monde mais au chevet des grands patrons malades qui voudraient tous être plus riches que riches afin de bénéficier des bonnes mesures les encourageant sur leur pouvoir d’achat.

C’est un peu, beaucoup, comme les stars du football qui gagnent à ne plus savoir qu’en faire que leurs garages ne sont pas assez grands pour remiser leur belles totos toutes neuves de sport haut de gamme comme eux.

Ma cassette, massette, comme l’a si bien piqué Picsou à Molière.

Le seul truc vraiment marrant est de tenir une première ligne de cordée à 3 % limite de déficit nationale pour prouver que l’on en a même si l’on ne sert pas à quoi cela sert sauf à ceux qui s’en servent à cours de bourse.

L’illuminé, malin comme un diable en boîte qu’il aurait mieux fallu laisser enfermé, a cru préférable d’enrichir ses amis, copains-copains, et de ruiner, pour compenser, ceux qui n’avaient rien.

Ce qui ne leur a pas fait de mal puisqu’ils n’avaient déjà rien; erreur d’âne politique.

D’autant plus que ceux qui avaient trop en ont encore trop de plus.

Dans les couloirs des cabinets, il se dit que baisser les impôts pour tout le monde n’était pas possible étant donné les finances trouvées à leur arrivée.

Or, qui était patron du portefeuille en question ? Sans doute un, atteint d’Alzheimer précoce ce qui pourrait expliquer sa haine vis à vis des retraités vieux… Mais ses comptes il sait bien les tenir.

La preuve : les dons reçus en campagne qui seraient sans doute douteux, cf la commission des comptes et la procédure judiciaire qui s’ensuit, n’auraient pas été dépensés lors de cet Austerlitz.

Ce qui ne peut être prouvé, donc pas vus pas pris…En tout cas les sommes en jeu n’ont rien à voir avec les aventures étrangères du patron brillamment reconduit par son état major français.

Comme quoi, les hauts administrateurs n’ont rien à voir avec les gaulois de France.Et bien entendu, cela n’a pas empêché le marié à la professeure de faire la leçon à celui qui disait son étonnement à ce moment.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.