Accueil / Politique / Il est fort

Il est fort

Journée cruciale selon les media, les syndicats, les sondages confirmant l’utilité de ce mouvement des rues ; mais, comme son partenaire FO, l’impérieux, qui a eu la bonne idée d’embaucher en directeur de cabinet du ministère du travail un grand ancien de ce syndicat qui au fil du temps et du vent se veut soit contestataire, soit réformiste (réformiste voulant a priori constater que les ordonnances sont bonnes puisque son secrétaire considère qu’il a bien été écouté par sa copine ministre..), pense que l’essentiel est ailleurs et s’en va voler en justes noces aux Antilles si désirées.

Espérons que parmi les fainéants, cyniques et névrosés, il ne rencontrera pas en plus des cannibales tribales, alors qu’une grande partie de la populace aurait préféré un convoi d’avions rempli de l’essentiel en nourriture et autres joyeusetés pour prévoir un futur rapide positif au lieu d’un tremplin impérial qui restera marqué par son immense empreinte carbone ; c’est l’heureux écolo qui va être content…

Mais bon un de ses soumis, chef d’entreprise de son état, dit que ce sont, M. Le Médecin, de très bonnes ordonnances car le plus important est de donner confiance au chef et qui est le chef qui se veut tout puissant dans l’entreprise, bougez plus vous allez lui marcher dessus tant ses chevilles épaississent.

Avec un tel talent imaginatif, l’on comprend mieux que nos entreprises ne fonctionnent pas mieux et sont reprises par des étrangers même pas partenaires.

Ah quelle belle confiance que peuvent avoir les esclaves d’un temps modernes envers leur si cher chef patron : il a tous les pouvoirs, il suffit alors de se faire aimer de lui pour rester renversé sur la paille sèche de la remise des paies selon son bon vouloir.

Merci qui ???

Les forains participent pour un autre souci dont leur propre chef patron conteste la validité de la concurrence lui qui sait si bien imposer son point de vue pour être le seul bien positionné….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*