Accueil / Tests Produits / Haut-Médoc 2010 du Château Vieux Landat

Haut-Médoc 2010 du Château Vieux Landat

Je bois peu de vin, je privilégie la qualité, j’apprécie les vins qui ont du caractère, dont on se souvient, toujours à apprécier avec modération.

Lorsque l’on m’a proposé de déguster un Haut-Médoc, un Bordeaux, j’ai oui, sans hésitation.

Il s’agit d’une production du Château Vieux Landat, repris par Pierre Signolle en 1999, qui a rajeuni le vignoble entre 2000 et 2010, la moitié du vignoble étant replantée et un nouveau cépage introduit, le petit verdot.

Le vignoble en appellation Haut-Médoc s’étend sur 18 ha entre les communes de Cissac et Vertheuil et 10 ares en Saint Estèphe.

Une viticulture raisonnée est pratiquée au Vieux Landat. L’enherbement permanent au milieu du rang permet une vie microbienne du sol. Sous le rang de vigne, le désherbage est mécanique. L’objectif est, d’une part, de donner de la vigueur à la vigne en évitant les herbes concurrentes et, d’autre part, d’aérer le feuillage et les grappes pour éviter le développement des maladies.

Ce Haut-Médoc est composé de 60 % Merlot, 35 % Cabernet Sauvignon et 5 % Petit Verdot.

Un vin à la robe d’un rouge profond, à l’arôme agréable, puissant sans aucune agressivité.

En bouche, ce vin est rond, avec une présence de fruits rouges, de feuilles, extraordinaire. Un vin puissant et doux en même temps. Un vin presque dangereux tellement il est agréable en bouche et à déguster. Après un premier verre, on attend qu’une chose pouvoir en déguster un second.

J’avais bu, la veille, un verre d’un Médoc de grande consommation, un « vin de table » de qualité, mais ce Haut-Médoc le dépasse à plate couture.

On a coutume d’apprécier un verre de vin à table, pour accompagner un plat. Je l’apprécie également, mais préfère un verre de verre avant le repas, en guise d’apéritif. Cela permet de véritablement prendre le temps de l’apprécier, sans détourner son attention par la saveur d’un plat. Essayer, vous découvrirez des saveurs cachées, même à des vins que vous connaissez bien.

C’est ce que, j’ai fait déguster ce Haut-Médoc 2010 en guise d’apéritif. J’ai rarement bu un Bordeaux aussi agréable en bouche. Château Vieux Landat nous propose un très grand vin, disponible – principalement – chez les cavistes.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.