Accueil / Questions / Faut-il supprimer le porc dans les cantines scolaires ?

Faut-il supprimer le porc dans les cantines scolaires ?

cantina1409La présence ou pas de repas contenant de la viande porc est un sujet récurrent qui donne lieu, parfois, à de violent débat.

Je crois que l’école publique ne doit pas servir de repas, spécifiquement, Hallal ou Cacher, or retirer simplement la viande de porc ne rend pas les pas conformes aux exigences de l’Islam ou du judaïsme, cela ne fait que retirer un aliment interdit.

Les parents qui sont pratiquants de l’une ou l’autre de ces deux religions, savent bien que pour que leurs enfants mangent des repas Hallal ou Cacher, ils doivent soit inscrire leurs enfants dans des écoles confessionnelles, soit les faire déjeuner chez eux.

Donc, la demande de simplement supprimer le porc des repas est bien simple et pourtant complexe. Car accepter cette demande pourrait voir surgir d’autres demandes. Par exemple des foyers végétariens, demandant qu’il n’y ait des repas sans viandes, avec du poisson ou du tofu.

Pour les cantines proposant aux enfants plusieurs plats, il n’y a pas de problèmes, il suffit de bien mettre au point des menus pour que chaque enfant puisse choisir ce qui correspond à ses habitudes alimentaires.

Pour les autres cantines, c’est plus complexe. Effectivement, en France le porc est une viande couramment consommée et qui n’est pas très cher. De fait concevoir des repas incluant du rôti de porc ou des saucisses, est très simple.

Supprimer la viande de porc, s’il n’y a qu’un seul plat est positif pour les parents faisant cette demande, mais moins « sympathique » pour les enfants appréciant cette viande.

Que faire ?

Il ne faut ni choquer ceux qui ne veulent pas que l’on serve du porc à leurs enfants, ni ceux qui voudraient le contraire.

Il est important que les écoles s’organisent et répondent aux attentes des enfants et de leurs parents. La population française, comme celle de la plupart des autres pays, évolue au fil du temps. Notre pays est multiculturel et cela passe – aussi – par des habitudes alimentaires.

Même si cela demande une certaine organisation, il serait préférable de savoir qui consomme du porc ou pas.

La base du repas peut être identique pour tout le monde, il suffit de compléter les assiettes par un morceau de viande ou de poisson et encore cette approche n’est nécessaire que les jours où du porc va être servi.

Je suis persuadé qu’il y a des débats, bien plus important et bien plus complexes, que la gestion du porc dans les cantines scolaires. Et qu’il est possible de répondre positivement aux attentes de tous les parents pour leurs enfants sans ruiner les cantines scolaires.

C’est simplement une question d’organisation.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.