Accueil / Réflexions / Étrange

Étrange

Je sais bien que pour vivre à l’étranger mieux vaut parler national pour être un peu près certain d’être entendu si ce n’est compris.

Et c’est exactement ce qui se passe pour l’un qui se trouve en notre beau pays de France.

Celui-la comprend suffisamment bien notre langue pour suivre avec succès une forte formation en Sorbonne lorsque les administratifs lui en laissent la possibilité et le temps.

En effet, suite à une procédure qui voudrait que l’on le pousse dehors, il ne peut ni partir, rester sans poursuivre ses cours demandant un stage en entreprise qu’il ne peut faire si sa situation n’est pas régularisée.

Pour ce faire, après mariage avec un ressortissant bien de chez nous, l’encore étranger tente de faire comprendre la situation en préfecture compréhensive lorsque ses portes sont fermées.

Une première fois, après un temps d’attente à faire rougir un praticien d’hôpital, il lui est demandé justification de domicile de la part des propriétaires puisqu’il loge gratuitement.

Chose faite, il s’en retourne avec le précieux document accompagné comme le veut la règle d’une copie de carte d’identité.

Et que se passe-t-il ?

Vous avez gagné le droit d’un second tour avec un document d’imposition prouvant l’occupation dudit logement.

Peut-être que c’est plus sérieux que les élections et qu’un troisième tour sera utile pour encourager ce citoyen n’acceptant pas une situation inamicale pour rester poli.

Cela dit, sa situation est nettement plus enviable par rapport aux centaines, voire des milliers, d’étrangers occupants abusivement nos bords de periph et certaines autoroutes et, pendant qu’ils y sont, occupant insidieusement des pans entiers de notre territoire sans même nous avoir déclaré guerre.

Vous verrez demain, ils s’accapareront nos femmes, nos épiceries locales et même nos boulangeries, les bougres.

Heureusement que certains, assis confortablement dans leur bon fauteuil, qu’ils ont mérité haut la main c’est un hold-up, s’ingénient à faire croître les chiffres en portant malheur à ceux qui ne recherchent que bonheur…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*