Accueil / Elliot, Chat Siamois / Épisode 2 : Elliot se retrouve seul dans l’appartement

Épisode 2 : Elliot se retrouve seul dans l’appartement

elliot_solarisationJe suis tout seul dans cet endroit que je ne connais pas, mais je me sens regardé (en aparté, il y a des caméras de télésurveillance dans l’appartement, peut être a-t-il un sixième sens qui lui fait sentir cette présence).

J’ai mangé ma pâtée et il n’en reste plus, il m’a mis dans une espèce de choses toutes dures, ça sent bon mais ce n’est pas mangeable et j’ai faim.

Le territoire où je suis est plus grand que l’endroit où je suis, je vois d’autres surfaces. Il faudrait que j’aille voir, mais c’est peut-être dangereux.

Si ma maman ou mon papa étaient là, ils sauraient me conseiller. Et si mes 2 frères étaient là, nous aurions pu y aller ensemble. S’il y a un danger, il n’y aura personne pour m’aider.

Et puis, j’entends des bruits inconnus, au-dessus, en dessous partout.

Il y a un gros objet sur lequel mon éleveur, c’est assis, tout à l’heure (même lui me manque), je crois que c’est un canapé, il y avait le même là où je vivais.

Je vais, au moins en faire le tour. Je vois qu’on peut entrer, à l’intérieur, voilà une bonne cachette en cas de besoin.

J’hésite, mais il faut que j’explore cet environnement, je ne peux pas rester comme cela, au milieu de ce territoire, sans savoir ce qu’il y a plus loin. En cas de besoin, je partirai à toute vitesse sous le canapé.

Je fais le tour, tout doucement.

À l’odeur, je reconnais l’endroit par lequel je suis entrée, mais impossible d’aller plus loin.

De l’autre côté, il y a un autre espace, il y a un meuble encore plus grand que le canapé, je reconnais, c’est un lit. C’est l’endroit où ils dorment.

Oups, mais j’ai envie de faire pipi. Mais, j’ai appris, on ne doit pas faire n’importe où. Je vais retourner dans la première pièce, il y a peut-être un endroit. J’ai trouvé, pas loin de ma gamelle de pâtée vide (sniff, rien à manger, pour rien au monde, je n’essayerai de manger ces trucs tout dur qui sont dans l’autre gamelle).

Je vais renifler cette litière, il y a peut-être un autre chat, ici. Non, ce n’est pas possible, il serait venu m’attaquer.

Cette litière sent… la litière, il n’y a pas d’autre chat.

J’ai l’impression que je suis seul, mais les bruits qui viennent d’un peu partout m’inquiètent.

J’entends un bruit, de là où je suis arrivé et où j’ai vu partir l’humain tout à l’heure.

Je vois une ombre, non, c’est lui et il est tout seul, il n’y a plus mon éleveur. Pas question que je reste au milieu, je vais me cacher sous le canapé, impossible qu’il me trouve.

Je le sens, il est entré. Ca y est, il me cherche, et au son de sa voix, je crois qu’il m’appelle.

Surtout, ne pas bouger, rester bien cacher son ce canapé, avec une chance, il ne viendra pas me chercher ici.

D’un autre côté, je ne peux pas rester tout le temps ici, j’ai faim et je commenceà avoir soif. Mais, pas question que je bouge.

Au secours, cet humain soulève le côté du canapé où je suis j’ai trop peur pour bouger. Il m’a vu, il repose le canapé mais je suis à découvert.

Je n’ai même pas le courage de miauler.

Je sens ses grosses pattes sur moi, il m’attrape.

J’ai l’impression que c’est vraiment la fin … que va-t-il me faire ?

Episode précédent Episode suivant

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

2 plusieurs commentaires

Laisser un commentaire

Booking.com