Accueil / Réflexions / Emmerdements garantis

Emmerdements garantis

Construire sa piscine en 5 jours, c’est la promesse folle d’une nouvelle pub reçue à l’aube des beaux jours à venir.

Vous faites votre commande le dimanche soir tranquille dans votre petit jacuzzi et le samedi suivant vous faites water ploof dans votre eau limpide à contre courant.

Si cela n’épate pas votre installateur constructeur, au moins vous serez de la fête du quartier si vos voisins n’en ont pas profité avant.

Ça de la gueule non, et en plus votre budget n’a pas débordé.

Bon, il y a une condition qui m’avait échappé jusqu’alors puisque de besoin je n’avais pas : il me faut juste trouver le terrain qui va bien et avant tout y mettre dessus une maison à toit.

Quoique, qu’une caravane devrait suffire, outre que ce serait vacances tous les jours de la semaines des mois d’une année, et faire classe ! Certains, s’étonnent dans les beaux quartiers d’un risque d’arrêt de l’ascenseur social devant le coût de plus en plus élevé des si chères études à acheter.

qu’ils se rassurent, dans les moins beaux quartiers où résident dignement les principaux intéressés, ils sont déjà habitués aux pannes quotidiennes de leur propre ascenseur d’escalier à monter à pieds.

Et, c’est marrant, l’illuminé aussi, puisqu’il prête autant d’attention au 1er de cordée.

Le coût de ces belles études coûterait à la base à peu de choses prêt, moins d’un café par jour, la bagatelle de 7 118€ pour des familles dont les revenus moyens par mois n’excèdent pas 2 500€.

S’il vous venez la stupide idée de vivre à tout prix hors vos moyens, pour une école de commerce moyenne vous aurez droit à plus de 10 000€ pétards non compris.

Par conte, vous pourrez vous réfugier derrière un Bts de base pour 6 000€ à peu prés et votre enfant, une fois passé, pourra s’endetter dès son plus jeune âge pour poursuivre des études si bien avancées puisqu’il aura le droit et surtout peut-être, le devoir de subvenir à ses besoins propres.

Ce sont les banquiers qui ne disent mots en préparant les feuillets à signer.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.