InfosRéflexions
A la Une

Écrase ou ramasse

Ha, les vacances en bord de mer, à savourer ses charmes sous le crachin des hordes de goélands hurlant et foutant vêtements et toit de voiture en l’air si non lavés à temps.

Prendre les petits chemins de traverses et ramener en son logis les laisses de quatre pattes que les maîtres déchaînés non su retenir dans le droit chemin.

Le plaisir de savourer un plat du terroir à manger sortir du congélateur du traiteur passant chaque mois y déposer ses petits plats régionaux et bio.

Le plaisir domestique de faire comme tout le monde prouvant ainsi sa bonne intégration à la petite dame qui te dépasse bien plus jeune que tes atouts las.

Faire la queue pour avoir le droit du terroir sans se presser comme tout bon vacancier ayant oublié le tintamarre métropolitain-boulot-dodo l’enfant dormira bientôt que tu foutras le camp de boîtes tard la nuit à rentrer chez toi dans ton oubli.

Mais à y regarder de plus prés son prochain, force est constater les allées et venues de chacun comme une marée qui va bon train.

Les lève-tôt qui comme les gens du cru ont cru qu’ils verraient en solitaire plus grand.

E milieu de matinée belle, les chalands faisant partie belle de leur commissions aux marchands du temple les attendant encore bon enfant.

Début de ce qui pourrait être bien une heur pour l’apéro normand dans ce trou pas perdu, la suite en cortège de voitures défilant pour trouver une place à stationner hors de prix.

Juste sur les 12 coups de midi, comme par enchantement la volaille de gamins et gamines mal dégrossis et non tenus en laisse : les parents ne sauraient être trop chien en villégiature de bon aloi.

A propos, le reste d’un canigou qui faisait injure à la propreté des lieux a été ramassé, sans doute par un propriétaire interdit de n’avoir pas embarqué le sac propice à rendre son compagnon plus propre que lui ou un voisin des lieux faisant office de bon bénévolat pour la préservation de ce coin chéri des gens du cru du bout du monde de la steppe normande.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer