Accueil / Politique / Découverte

Découverte

C’est notre président, élu, paraît-il comme un rempart à une digue que l’on ne voudrait plus voir.

Il était jeune, performant, la tête bien faîte et pleine.

C’était le roi de la communication, enfumant tout ceux l’approchant, un peu comme un certain messie qui n’est réapparu qu’une seule fois sans preuve aucune, mais la légende est tenace et l’histoire si belle que l’on voudrait y croire.

Et voilà que cet être supérieur lance une petite phrase, sous couvert d’une caméra, qui, si elle a fait rougir plus d’un se demandant tout d’un coup si nous étions en France, présidé par un français, propre sur lui, républicain, ne dépareillerait pas l’extrême droite, voire la droite extrême.

Bien sûr, l’on savait depuis longtemps qu’il n’était pas de gauche, la gauche a vocation à s’occuper des individus et non du seul capital, puisqu’il s’est de toujours proclamé libéral économique et que son parcours parle pour lui.

Mais, certains bellâtres d’une certaine gauche, certes droitière mais tout de même, l’ont voué aux gémonies pouvant laisser quelques espoirs à des indécis ne se rappelant plus des bases de ce qu’est la gauche et la droite.

Et pourtant, au-delà de cette vanne qui va à vaut l’eau, il avait bien avant ironisé sur ces bretons ne lui semblant pas bien capables de parler de maîtriser une certaine orthographe française alors que lui pouvait s’enorgueillir de faire avancer la bonne parole française en la mâtinant de franglais, histoire d’être compris par tous.

En fait, la réalité saute aux yeux, même fermés : il vomit les petites gens, seulement sensible aux gagnants.

Il n’y a qu’à regarder de plus près ses équipes législatives dont le profil ressemble à ce qu’il pense d’une France qui gagne et tant pis pour les perdants du moment qu’ils acceptent les bestiaux de se terrer comme des demeurés qu’ils sont.

Quoiqu’avec son boxeur de ministre, il ne craint pas grand-chose…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*