Accueil / Politique / De campagne

De campagne

Certains lui reproche d’amender en hémicycle son programme non validé en dernière élection.

Peut-être que ces gens de droite, ou de soi-disante gauche pour d’autres raisons, voudraient-ils qu’il se renie pour faire autrement de la politique nouvelle.

Et bien non, avec son groupe en ordre de marche, il ne cesse de mettre en avant ses propositions.

10 au programme qui ont pour seul facteur commun : casser du sucre sur les plus riches.

J’apporte cependant de l’eau à leur moulin qui risque bien de faire fondre ce sucer.

Fort bien tout cela, et mis à part que ces projets n’ont aucune chance d’aboutir, que faut-il en attendre ? Encore une fois, c’est une vraie maladie sans doute congénitale chez nos politiques, ils ne s’occupent que des dépenses pour les restreindre sans vraiment dire à quoi tout cela va servir.

Moi, j’aimerai bien entendre quelqu’un dire je vais faire cela et le financerais de telle manière.

Car les économies pour les économies est le principe d’une fable en attente que tout à coup soit décidé par les puissances en ordre de bataillon que ce qui était vrai hier, ne l’est plus aujourd’hui et que la chasse au déficit, c’est fini : la ligne négative virtuelle est éliminée, passons à un autre combat.

En attendant, les inégalités se creusent, les pauvres sont de plus en plus pauvres, les riches de plus en plus riches, les classes moyennes ayant tendance à se fondre dans la plus grande masse ne servant plus de garde-fou aux premiers de classe.

En attendant, la terre s’assèche, mais le littoral est envahi par les eaux recherchant des terres plus hospitalières ou tout simplement tentant de reprendre leur niveau de très hier.

L’impérieux rigole bien dans son coin de si belles oppositions droitière ou gauchères.

Il continuera à railler les français pour porter haut ceux qui ne jurent que par les anglo-saxons, prêt à accueillir ces futurs migrants chassés de leur terre bénie par de vrais tyrans.

Voilà ce que c’est la nouvelle politique, c’est la classe !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*