Accueil / Infos / Coupe du Monde de football : le calcul stochastique aura-t-il- raison des pronostics ?

Coupe du Monde de football : le calcul stochastique aura-t-il- raison des pronostics ?

Il y a 4 ans, ACTUARIS avait pronostiqué une finale Allemagne – Argentine et la victoire des allemands. Cette année, ACTUARIS relance ses simulations avec l’espoir de réitérer sa performance de 2014.

Après 5 millions de simulations réalisées avec le logiciel ADDACTIS® Modeling, la méthode annonce :

– le Brésil vainqueur (16,66%). L’Allemagne, tenante du titre, reste bien positionnée (15,30%) suivie de la France (13,75%) et de l’Espagne (12,60%). Pour clore le top 5, l’Argentine, finaliste en 2014 avec 10,22% de chance.

– La finale la plus probable est Brésil – Allemagne (5,49%) devant Brésil – Espagne (4,59%) et France – Allemagne (3,88%).

– Il est important de souligner que la France a plus de 80% de chances de passer la phase de groupes. De nouvelles simulations seront effectuées à l’issue de cette première phase afin d’affiner les pronostics avant le début des huitièmes de finale.

« La puissance du logiciel ADDACTIS® Modeling nous permet de modéliser chaque match et chaque score. Nous attendons le début du mondial avec impatience pour vérifier la pertinence des modèles. Le futur vainqueur et tous les résultats de ses matchs ont nécessairement été simulés, reste à savoir quel scénario va se dérouler, cela laisse alors place à l’intuition des experts sportifs », déclare Pierre ARNAL, Directeur Général d’ACTUARIS.

A propos de la méthode
L’approche actuarielle mise en œuvre repose sur des théories mathématiques très différentes des statistiques utilisées par les parieurs professionnels ou amateurs. Plutôt que de chercher le résultat le plus probable de chaque match et d’en déduire les qualifiés au fur et à mesure, les actuaires simulent plusieurs millions de scénarii possibles, par l’application du modèle Monte Carlo par chaînes de Markov – et l’utilisation du logiciel ADDACTIS® Modeling. Un modèle simulatoire passe en revue tous les cas possibles du futur et des critères utilisés. Ce type de modèle impose toutefois de disposer d’un logiciel spécifique suffisamment puissant pour calculer des millions de championnats à la minute.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.