Accueil / Idées / Code la route : est-il indicatif ou impératif ?

Code la route : est-il indicatif ou impératif ?

feurouge0903Depuis un certain temps, je m’interroge. J’ai passé mon permis de conduire, il y a de longues années et je sais que le Code de la route évolue, mais je croyais que certaines choses étaient immuables, tel que l’usage des clignotants, les feux,…

Je commence à m’interroger, du moins à partir de mes observations faites à Paris, tôt le matin (vers 7h00) et en fin de journée vers 18h00.

Mais, je suppose que c’est identique dans les autres agglomérations, enfin peut être.

Les sens uniques

Je dirais, un jour sur deux, j’observe des voitures, avec des conducteurs ne désirant pas faire un détour de quelques centaines de mètres, prendre allégrement les rues à sens unique et dans le mauvais sens.

Que parfois, un conducteur discret, ne voit pas le panneau rond à fond rouge avec un gros trait blanc horizontal, admettons. Mais c’est dangereux, il ne voit pas un panneau et un plus loin ça sera peut-être un piéton.

Mais lorsque des voitures sortent du parking d’un immeuble, donc d’un endroit parfaitement connu du conducteur et prennent systématiquement le sens interdit parce que c’est plus court.

Mais, peut être que le panneau de sens interdit n’est plus impératif mais indicatif.

Les feux rouges (les feux tricolores)

Que les voitures passent à l’orange, ça peut arriver, sur la lancée il est parfois difficile de s’arrêter. Mais si c’est un feu équiper d’un « radar feu rouge », c’est la perte de 3 points et une prune !!!

Par contre, ce que je trouve curieux et de plus en plus fréquent, ce sont des automobilistes qui arrivent à la hauteur du feu, ralentissent pour (semble-t-il) jeter un coup d’œil et passent.

Mais, j’en vois qui arrêté au feu, voyant que la voie et libre… démarrent sans attendre le passage au vert. Je ne parle pas de ceux qui repèrent le passage à l’orange des autres feux, mais de ceux qui démarrent alors que l’autre feu est rouge et le « petit bonhomme » indiquant que l’on peut traverser est toujours vert.

Mais là je ne crois que les feux soient simplement indicatif. Il y a quelque temps, je m’apprête à traverser (au feu rouge), la voiture alors à l’arrêt démarre et me passe devant (surprenant, mais pas grave), par contre, le gag, c’est que la voiture juste derrière ce chauffeur était… une voiture de police. Pas une voiture banalisée, non une véritable voiture de Police, qui a démarré, gyrophare allumé pour stopper ce curieux conducteur.

Les clignotants

J’ai longtemps cru que les clignotants faisaient partie des équipements obligatoires sur une voiture, un peu comme le moteur, les roues, le volant,….

Le matin, dans la rue où j’attends le bus, il y a déjà de la circulation vers 7h00. Non loin de l’arrêt de bus, une rue bifurque vers la gauche. Globalement, moins du 1/4 des automobilistes mettent leur clignotant pour prendre cette rue.

Et bien à force de voir des voitures qui tournent à droite, à gauche, qui double,… sans aucun usage des clignotants, je viens à imaginer, soit que le Code de la route a changé et que leur usage devient facultatif, soit que c’est un simple accessoire que l’on demande en option sur les voitures (même celles dont les publicitaires indiquent qu’elles sont sur-équipées).

Sans parler de ceux que je vois téléphoner ou tripoter leur smartphone en conduisant (sur le sujet : Quitte à passer pour un vieux C…)

En observant ces comportements à risques, je comprends mieux que la statistique de la mortalité sur nos routes, en France, se dégradent.

Comment conduisez-vous ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*