Accueil / Idées / Caritatif

Caritatif

Des associations caritatives, il y en a de toutes sortes, c’est pire que dans les grandes chaînes de distribution, allez-y sans douter un seul instant que vous y trouverez ce que vous cherchez, chaussure à votre pied.

Mais, est-ce vraiment le but ?

Bien sûr, que la cause à défendre (ou à combattre, c’est selon) est différente, il semble normal qu’il y ait pléthore, au moins autant que de cause à représenter.

Mais, qu’est-ce qui peut justifier cette multitude devant le même but ?

Tenez, il existe beaucoup d’associations dont le but est de donner à manger, et souvent plus, aux plus démunis.

Mais, chacune, prise une par une vous dira la même chose : il y a de plus en plus de demande, et nous souffrons de plus en plus pour y faire face.

C’est toujours la ruée pour obtenir un maximum de vivres lors des fameuses journées de collectes de la banque alimentaire qui redistribue les dons à ces associations en fonction d’accord bien abscond pour le profane bénévole ; je ne parle pas des bénéficiaires qui n’ont même pas le temps d’y penser.

Mais, quel intérêt que cette diversité, n’appelle-elle pas plutôt la désorganisation, la débauche d’efforts aux mêmes postes alors qu’il en manque tant ailleurs ?

Que veut dire cette dispersion, si ce n’est, à ne pas en douter malheureusement, soit un malentendu, ou plus assurément une querelle genre combat de coq du style « c’est moi qui sait, c’est moi le plus fort ».

Alors, si c’est bien cela, l’on peut, tout d’un coup bien comprendre, pourquoi la situation des plus démunis, et partant les démunis tout court, et pourquoi pas les moins démunis qui le reste tout de même malgré les tentatives désespérées, mais non inutiles, encore faut-il y croire, de ces bénévoles qui eux, mais d’un autre genre le sont démunis.

Et, si les files d’attente s’allongent, peut-être que la crise, qui n’en finit de perdurer, n’en est pas la cause mais simplement le révélateur…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.