Réflexions
A la Une

Bureau de contrôle

Ce qu’il y a de bien lorsque l’on est dans un bureau, c’est que l’on peut prendre toutes ses aises sans contrariété avec les contrastes du temps.

Ainsi, l’on peut calmement, sans trop se préoccuper du temps qui passe pourvue que le dossier soit constitué dans les délais admis qui ne sont pas forcément ceux élaboré en amont.

Il en est ce ces personnages appelés contrôleurs qui soient de gestion ou de police.

Un ordre, c’est un ordre, une loi, une loi.

Fallait prévoir à temps les aléas futuristes, eux ils sont là pour constater que la feuille de route ne suive pas un dérapage contrôlé ou pire non contrôlé.

En même temps, ils sont ravis de cette position puisque c’est, quelque par en cherchant bien, leur raison d’être au métier.

Donc la France a eu quelques sursauts de mauvaise humeur, rendant à l’identique l’économie plus ou moins conflictuelle.

Ils n’en n’ont cure, ils ne veulent pas le savoir.

Un engagement est un engagement et de toute façon l’on peut toujours mieux, alors faisons-le à marche forcée.

Dites l’ancien président de 1995 en a fini avec ses blessures, l’on dit dans les couloirs de son appartement prêté que sa veuve en est ravie.

En effet, elle va pouvoir pour elle seule conserver ses pièces jaunes.

Le droit en République c’est de traiter les manifestants de voyous, casseurs et autres amabilité.

Mais le peuple, ses représentants n’ont pas le droit de dire ce qu’ils en pensent des manières policières.

Déjà, en radio nationale première, un animateur avait refusé le droit d’un auditeur appelant de dire « j’ai été gazé » lors de l’envoi des joyeuses grenades lancés festivement par les joyeux lurons des forces de l’ordre.

Et désormais eux, ils on le droit de manifester pour faire entendre leur doit vis à vis des manifestants.

Une question, en cas de débordement, est-ce que les insoumis auront le droit d’utiliser le gazage pour rétablir leur paix ?

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer