Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Au secours ils sont bêtes

Le béarnais refait surface. Il est sauvé des eaux grâce à la bonne volonté de l’illuminé qu’il ne cesse de contester prouvant ainsi son courage de vérité de gascon.

Sur son cheval blanc, il enfourche la croix du pluralisme.

Il veut la bonne représentativité que le bon peuple ne lui donne pas au jeu actuel du vote électoral régional ou villageois.

Et pourtant, à certaines élections nationales, il a réussi faute de battant concurrent à faire croire qu’il valait autre chose que lui-même.

Pour lui, s’il a obtenu 15 % des voix nationales, il devrait pouvoir conquérir honnêtement ce qui lui ne lui est pas attribué sur le champ d’en bas.

Aussi n’hésite-t-il pas a appeler aux armes ceux qui pensent être sur la même réale.

Marre de ramer, même combat, à terre les idées, pourvu que l’on se retrouve bons adversaires sur les bancs publics de l’assemblée.

Ces vrais que tout ces gens en ont marre du vote majoritaire.

Pour eux, ne pouvant faire autrement, il leur est de bon ton que des minoritaires puissent faire basculer les volontés des majoritaires.

Mais, s’il s’aperçoit qu’il peut faire union fait la force avec les vents contraires, pourquoi attendre le soir du vote pour se rassembler dans le dos des citoyens électeurs.

Il est vrai qu’il est très fort pour se trouver en première ligne comme un pêcheur pas forcément en eaux claires.

Mais s’il ne peut se faire élire selon les normes actuelles, c’est que ces règles sont mauvaise, surtout pas lui.

Alors il n’hésite pas à des accord faux pour mettre en défaut celui qui le fait prince.

S’il se croit sans peur, il faut l’appeler jean.

Ils n’en peuvent ceux qui se croient au milieu de la droite.

Ils se font rogner de partout.

Aussi pour sortir de la gadoue ont-ils sortie leurs bottes de 7 lieues pensant marcher plus vite.

Un ancien qui compte bien en cours crie au gauchisme le plus dévoyé.

Leur reste plus que la dame parricide aux chats et ses beaux gosses..

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.