Accueil / Infos / Armement des policiers municipaux… oui… mais !

Armement des policiers municipaux… oui… mais !

Actuellement, 44 % des policiers municipaux ont une arme à feu, dans le rapport de 78 mesures remis au Premier ministre, par les députés Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot (LREM), l’une des mesures suggère de les équiper tous de pistolets semi-automatiques.

Le même type d’arme à feu que les gendarmes et les policiers nationaux.

Le monde semble devenir de plus en plus violent, des cinglés peuvent à tout moment attaquer des passants avec un couteau ou autre ustensile dangereux (il y a encore eu une attaque hier à Paris).

Il est probable qu’armer les policiers municipaux est une bonne idée, mais… donner une arme à quelqu’un n’est pas suffisant, c’est dangereux.

Utiliser un pistolet semi-automatique nécessite un apprentissage, puis un entraînement régulier.

Un premier apprentissage, pour que le policier sache comment ça fonctionne (chargement, verrou de sécurité, entretien,…) le tout sans prendre de risques ni pour soi ou ni pour les autres. Il y a régulièrement des accidents lors de l’entretien d’une arme, l’utilisateur retirant le chargeur mais oubliant la balle se trouvant dans le canon !

Ensuite, l’apprentissage, et l’acquisition des bons réflexes pour que le policier sache à quel moment sortir son arme, pour d’abord rétablir l’ordre (faire peur), puis à quel moment ouvrir le feu (ni trop tôt, ni trop tard).

Il y a l’entraînement, sans aller régulièrement sur un stand de tir, armer les policiers municipaux, ne sert à rien. Ils seront dangereux pour eux-mêmes et la population, mais ils ne neutraliseront jamais un agresseur. Il n’y a qu’au cinéma que l’on voit le héros, avec un flingue dans chaque main, tirer et faire mouche à chaque coup. La réalité est tout autre.

De prime abord, équiper les policiers municipaux est une bonne idée, mais la question que je me pose est de savoir réellement le temps (et la motivation) pour suivre les entraînements nécessaires pour détenir (et utiliser) une arme à feu.

J’ai déjà des doutes concernant les policiers nationaux, leurs obligations d’entraînement étant assez limité.

Par contre, les Gendarmes, qui sont des militaires, ont une obligation d’entraînement régulier et fréquent et savent exactement comment et quand utiliser leur arme.

Armer tous les policiers municipaux est une fausse bonne idée, qui ne fera que mettre en danger les policiers eux-mêmes et la population, sans efficacité face à de dangereux délinquant.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.