Accueil / Idées / Anti-stress au travail

Anti-stress au travail

Relativisez et quoi qu’il arrive, gardez votre contrôle !

Lorsque nous sommes stressés, notre première réaction est, physiologique. Notre cœur se met à battre plus rapidement et nos muscles se tendent. Ensuite, nous pouvons avoir du mal à dormir, à nous concentrer, à réfléchir ou relativiser sur les évènements qui surviennent.

La première stratégie de gestion du stress consiste à apprendre à contrôler cette réaction physique par la relaxation.

Savoir se relaxer, passe par une pause qui consiste à respirer lentement (par le ventre) puis détendre groupes de muscles par groupes de muscles (mâchoires, cou, épaules, poings). Cela peut prendre quelques minutes à son bureau, pendant l’heure du déjeuner ou au cours d’une courte pause par exemple

La deuxième stratégie de lutte contre le stress consiste à raisonner différemment En effet, ce sont souvent nos pensées et le discours intérieur qui produisent le stress. C’est pourquoi, il est nécessaire d’agir sur nos pensées négatives en les soumettant à nos pensées critiques, puis en élaborant des pensées moins stressantes. Par exemple : « si je ne réussis pas ce travail, je vais passer pour le dernier des nuls ». Il convient ici de se raisonner par une pensée moins stressante et certainement plus réaliste : « Ce n’est pas un travail facile, mais je ferai de mon mieux pour le réussir ».

La troisième stratégie de lutte contre le stress consiste à savoir gérer les difficultés.

Notre vie professionnelle peut ne pas être synonyme d’un long fleuve tranquille mais d’une longue suite de problèmes à résoudre. Dans le stress, leur résolution est souvent paralysée, par la difficulté de prendre des décisions, le doute, le perfectionnisme, le sentiment d’être débordé.

Savoir poser un problème de façon claire, en évaluant les difficultés et les solutions possibles sont des objectifs réalisables à l’aide d’une méthode structurée :

  • Commencer par définir le problème, quelles sont les circonstances d’apparition, ses conséquences ;
  • Dressez une liste de toutes les solutions imaginables, même celles qui pourraient paraîtres inutiles ;
  • Évaluez l’efficacité probable de chaque solution en fonction du but et des moyens nécessaires à la réalisation ;
  • Préciser les moyens nécessaires et les réunir ;
  • Passez à l’action ;
  • Évaluez le résultat

Par ailleurs, il convient d’adopter un comportement affirmé avec les autres.

En effet, face à une hiérarchie ou des collègues stresseurs, on a tendance à adopter des comportements agressifs ou au contraire des comportements passifs.

Un comportement affirmé avec les autres aident à mieux gérer son stress, à mieux se respecter tout en respectant les autres.

Ainsi, nous vous recommandons de défendre vos droits tout en respectant les autres. Pour cela, vous osez exprimer vos besoins tout en écoutant et vous tentez de résoudre les problèmes.

Vous êtes actif et vous dites clairement ce que vous pensez. Enfin vous avez confiance en vous. Vous agissez au mieux en connaissant clairement vos limites. Vous vous analysez mais sans excès.

Enfin, il convient d’augmenter sa résistance face au stress. Cela passe, par essentiellement une meilleure hygiène de vie : un minimum d’activités sportives, une moindre consommation d’alcool, de caféine ou de tabac et une bonne alimentation.

Mais aussi :

  • en déléguant dans la mesure du possible.
  • ne pas se fixer des objectifs irréalistes
  • de faire la différence entre ce qui est urgent et ce qui est important
  • de S’isoler du bruit et de la foule plusieurs fois par jours
  • et accepter ce qui ne peut être change

Pour conclure, Il ne s’agit pas d’éliminer totalement le stress non plus, car celui-ci est naturel et fait partie de notre environnement. En revanche, il est possible de limiter toutes les occasions susceptibles de nous stresser. En éliminant les situations de stress inutiles pour ne garder que celles qui sont inévitables. En acceptant le fait de ne pas toujours réussir à tout faire, à tout contrôler, et à tout réussir. Tant pis, la terre n’arrêtera pas !

Parfois, il est en effet plus sain de faire des choix, de déléguer des tâches, de ne pas satisfaire tout le monde, etc. Et surtout, en prenant du recul. Le fait de relativiser aide parfois à aborder les situations avec moins de stress.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Kilo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*