Accueil / Qui vous a dit ... / Qui vous a dit autant de bêtises sur les batteries des smartphones !

Qui vous a dit autant de bêtises sur les batteries des smartphones !

Le nombre de bêtises que l’on peut lire sur la manière d’utiliser ou d’entretenir son smartphone est hallucinant.

Et je crois que le pompon revient à la batterie et aux chargeurs.

Notamment avec la consigne d’Apple de n’utiliser que des chargeurs authentique Apple.

Les chargeurs Apple sont super, ils sont compacts, mais ne répondent plus aux besoins actuels. On a de plus en plus d’appareils à recharger et si on doit avoir un chargeur par appareil… ça n’est pas pratique, ça oblige à avoir des prises multiples qui sont une source de danger.

L’argument d’Apple d’indiquer que tout autre chargeur mettrait en péril iPhone, iPad, Macbook,… est aussi idiot que si les constructeurs de voitures tenter d’imposer d’utiliser du carburant de leur marque. Remarque : ce qui est curieux est que son site, Apple propose un chargeur d’une autre marque que la sienne. Je ne comprends pas tout.

Comme avec tout appareil électrique, il faut ne faut pas acheter n’importe quoi. Le risque n’est pas pour le smartphone, mais d’avoir un chargeur mal conçu, mal isolé qui pourrait prendre feu… je vous laisse imaginer la suite.

Par exemple, à Paris, on voit des vendeurs à la sauvette près de lieux touristiques proposer un peu de tout, dont des chargeurs pour smartphone. Des produits à éviter. Mais acheter un chargeur ou une batterie externe, sur Amazon, à la Fnac, chez Darty, chez Boulanger,… ne posera pas de problème.

On peut recharger un smartphone sur un chargeur, une batterie externe, les prises USB de sa voiture… c’est juste pour faire le plein d’électricité… rien de plus et un électron vaut un autre électron.

Toujours, concernant les batteries, sauf si elles ont un problème, comme Samsung en a rencontré un, il y a quelques années, sur une gamme complète de smartphones qui avaient tendance à prendre feu, il n’y a pas de précautions particulières.

Il faut savoir, que contrairement à d’anciennes générations de batteries, qui avaient une mémoire du niveau de la charge, ce n’est plus le cas de celles qui équipent nos appareils aujourd’hui.

Par le passé, il fallait que la batterie soit presque vide, avant de la charger totalement en évitant de dépasser le temps de charge. Au risque de l’endommager et qu’elle tienne moins bien la charge, qu’on ne puisse plus la recharger totalement.

Ce n’est plus le cas. Par ailleurs, on peut laisser brancher en permanence son smartphone (ou autre) lorsque la batterie est un 100 % la charge s’arrête. Un comme pour le plein d’essence, pas besoin de surveiller, on remplit et ça s’arrête dès que c’est plein.

Ce qui est exact, recharger un appareil éteint est plus rapide qu’allumé… normal, éteint, il ne consomme rien.

Enfin, chaque batterie a un nombre de cycles déterminés pour sa durée de vie et chaque cycle commencé (même on l’arrête avant 100 %) compte pour 1. Il vaut mieux laisser brancher que de recharger en 3 petites charges pour atteindre 100 %, qui seront comptabilisés comme 3 cycles.

Il faut arrêter de raconter n’importe quoi sur les batteries, ce sont juste des réservoirs qu’il suffit de remplir avec un carburant qui ce comme électricité.

Par contre, il y a une chose importe, ce serait de songer à nettoyer régulièrement son smartphone, pas en le mettant dans le lave-vaisselle, mais avec des lingettes prévues à cet effet. Sinon, à la longue, ça devient un véritable nid à microbes, bactéries, virus,… digne d’un balai récurer les toilettes.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*