Accueil / Qui vous a dit ... / Qui vous a dit que votre chef vous parlait mal ?

Qui vous a dit que votre chef vous parlait mal ?

Le ressenti, l’idée que l’on fait d’une situation, la manière dont on entend ou écoute change le sens des mots.

Il y a une phrase que j’ai lue sur le site de Bernard Werber (célèbre auteur de SF Français), sans être certains quelle soit de lui « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

Cet enchaînement résume tout le problème de la communication entre humains !!!

Au fait, lorsque j’écris dans le titre « Qui vous a dit que votre chef vous parlait mal ? », je pense que vous vous le dites à vous-même.

Combien de fois n’ai-je entendu des proches, des relations, dire « mon chef, mon supérieur, bidule, truc, voire mon singe » me parle mal, m’affiche devant tout le monde, est agressif, est imbuvable, est méchant,… j’en passe est des meilleurs.

C’est peut-être réel, mais je crois que la plupart du temps, c’est une simple manière de parler, une intonation dans la voix qui rend le phrasé perçu de manière agressive. Et puis tout dépend de la sensibilité de celle ou celui à qui est destiné(e) la phrase. La même phrase, à la virgule près, prononcée avec une autre intonation, où destinée à quelqu’un d’autre, n’aurait pas la même portée.

Le problème est qu’il est difficile de demander à quelqu’un de modifier sa manière de parler.

Il est – probablement – plus simple de modifier sa manière d’écouter et la solution est là.

Si vous avez la perception que votre chef (ou toute autre personne) vous parle de manière agressive, essayer d’écouter uniquement le fond du texte sans la forme (donc sans l’intonation, le phrasé). Et là vous pourrez vous rendre compte si c’est agressif ou pas. Il est possible que le fond soit aggressive.

C’est vrai que la forme altère le fond.

Une simple petite phrase, que l’on peut prononcer à table pour demander le sel, peut avoir diverse forme et donc perception. Du simple « passe-moi le sel », mais « PASSE MOI LE SEL (en haussant le ton) », « s’il te plaît pourrais-tu me passer le sel », « La salière, ici vite fait »,…

Alors, dans le monde du travail, la problématique est plus complexe, parce que les sujets les sujets sont plus vastes que simple « passe-moi, le sel ».

Il y a des gens agressifs, hargneux, méchants,… mais dans le monde du travail, il faut faire avec, il n’y a pas tellement le choix, d’autant plus que le plein-emploi n’est pas d’actuellement.

Si vous avez l’impression que votre chef vous agresse, que faire ?

Le lui dire, ça risque d’être encore pire.

Le mieux est de prendre du recul et d’entendre dans ses demandes, ses remarques, ses critiques, uniquement le fond en retirant ce parasite ce fond, c’est-à-dire la forme.

Par exemple, si vous dit – sur un ton agressif – « J’ai besoin du rapport machin sur mon bureau pour la fin de la semaine. Et que je ne vous le rappelle ». Ne retenez que le fond « Le rapport machin est à terminer cette semaine » (chose que vous saviez de toute manière).

Je sais qu’il n’est toujours simple de ne pas s’attacher à la forme de ce que l’on nous dit. Je crois que c’est une question d’entraînement, d’habitude de plus ne plus prêter attention à la forme.

Et si le fond est aggressif, il faut prendre l’habitude de l’édulcorer, pour ne conserver que le fond du fond.

Et il est probablement que le chef agressif se rendra compte que sa manière de parler n’a plus de prise sur vous, il n’aura d’autre choix que d’en changer et de devenir plus. La neutralité de l’attitude, des sentiments, de manière de parler est la plus adéquate dans le monde un travail.

Donc, non votre chef ne vous parle pas mal… à la condition de ne pas tenir compte de la forme mais juste du fond.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*