Accueil / Tests Produits / Le Wistiki by Starck

Le Wistiki by Starck

wistikis01J’avais testé en décembre 2015, la première version du Wistiki, c’est un bidule, un accessoire que l’on accroche, par exemple à ses clés pour pouvoir les retrouver.

Si la première version du Wistiki n’était pas vilaine, elle était assez banale, par contre le nouveau Wistiki a été dessiné par Starck et ça fait toute la différence.

wistikis02Le style est élégant, le corps est en aluminium brossé, se terminant par un plastique coloré, au choix jaune, violet, rose ou orange.

On voit, au travers du plastique une partie de l’électronique, le tout donne un look assez futuriste.

Alors que le premier Wistiki était délicat à mettre en œuvre, ce n’est plus le cas avec le Wistiki by Starck.

Le Wistiki fonctionne en liaison Bluetooth via une application à installer sur son smartphone soit iOS (Apple), soit Androïd (Google), c(est clairement un objet connecté.

Une fois l’application installée, il suffit de mettre en marche le Wistiki en appuyant quelques secondes sur la partie creuse.

Ensuite la reconnaissance entre le Smartphone et le Wistiki ne prend quelques secondes ; Ça fonctionne de manière stable.

Notons, qu’il y a une pile intégrée au Wistiki, que l’on ne peut pas changer, mais qui une autonomie de 3 ans, ce qui est largement suffisant.

wistikis04L’avantage de ne pas pouvoir changer la pile est que le Wistiki est étanche, contrairement à la première version. Il résiste à la pluie et on peut le faire tomber dans l’eau.

Le Bluetooth ne porte pas très loin, mais c’est largement suffisant pour retrouver ses clés, où tout autre objet où l’on a accroché le Wistiki. C’est très pratique, le week-end, à la campagne dans notre maison, nous avons tendance à prendre les clés la voiture pour mettre ou prendre un truc dans le coffre et abonner les clés… à peu près à l’endroit habituel.

Avec le Wistiki on met la main dessus tout de suite en le faisant sonner et ça sonne très fort (sur le site, il est précisé 9 décibels).

Au-delà de la sonnerie, le Wistiki est également repéré sur une carte. C’est intéressant, même s’il n’est pas à portée Bluetooth, l’application va préciser le dernier endroit où le Wistiki a été détecté.

wistikis03Un usage possible pour retrouver sa voiture, il suffit de laisser un Wistiki à bord et que l’on s’éloigne de plus de 50 mètres, l’application va enregistrer la position.

Il est possible de s’enregistrer sur la communauté des utilisateurs de Wistiki, les Wister. À ce moment, là si on a perdu son Wistiki et probablement les clés qui sont accrochées dessus, si un utilisateur de la communauté passe à portée Bluetooth, un SMS anonyme indiquant la position du Wistiki sera automatiquement envoyé depuis le smartphone du Wister.

Une personne qui n’est pas un Wister trouve un Wistiki, il n’a qu’à télécharger l’application Wistiki pour entrer en contact avec le propriétaire par le biais d’une discussion instantanée.

Les possibilités sont très larges, pour conclure, le Wistiki by Starck est un gadget qui est élégant, ludique et… vraiment utile.

Pour vous procurer le Wistiki by Starck, cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.