InfosRéflexions
A la Une

Une décision purement politique : la fermeture de Fessenheim

L’arrêt des 2 réacteurs et la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim sont une décision purement politique.

Cette décision a été prise par François Hollande au début de son quinquennat, car il devait quelques choses aux écologistes, dont il souhaitait attirer la bienveillance pour le reste de son mandat.

Cette centrale est située au bord du Rhin près des frontières avec l’Allemagne et la Suisse auxquelles elles fournissaient de l’électricité. Elle était la plus ancienne centrale nucléaire en France encore en parfait état de fonctionnement et de sécurité, après la dernière révision.

Cette fermeture est une victoire pour les anti-nucléaires des 3 pays, un crève-cœur pour les salariés et les habitants de Fessenheim et de sa région.

Les responsables de l’apprivoisement de la France en électricité EDF et le gestionnaire du réseau de distribution étaient opposés à la fermeture des deux réacteurs de la centrale en redoutant une pénurie en cas d’hiver froid ou d’une panne sur d’autres réacteurs, toujours possible. C’est pour cette raison la fermeture n’a pas été acté et différée d’année en année, en subordonnant l’arrêt de Fessenheim au démarrage et au raccordement de l’EPR de Flamanville dans la Manche. Qui ne cesse d’être reporté et dont on doute, finalement, s’il sera mis en activité un jour.

Il y avait également à programmer la fermeture des 4 dernières centrales au charbon sur le sol Français. Le mandat de François Hollande a pris fin sans que celui-ci ait pu remplir sa promesse électorale.

Cet engagement a été repris par Emmanuel Macron, malgré l’avis contraire des responsables de l’approvisionnement en électricité de la France.

Entre-temps, nos voisins outre Rhin après avoir fermé la moitié de leurs centrales nucléaires après la catastrophe de Fukushima au Japon, ont réactivé et augmenter leurs capacités de production d’électricité à partir du lignite. Il s’agit d’un charbon de mauvaise qualité désigné pour cette raison de charbon brun. Charbon exploité en Allemagne dans des mines à ciel ouvert sur lesquels les électriciens ont directement implanté d’énorme centrale thermique, plus polluante que celles brûlant de l’anthracite.

Ce faisant l’Allemagne a reconstitué sa capacité de production d’électricité pour ses besoins propres, y compris l’électricité destinée à l’exportation.

Cette possibilité doit rassurer les responsables de l’approvisionnement électrique en France, en sachant qu’en cas de besoin, ils pourront se tourner vers l’Allemagne pour en importer, peu importe sa provenance.

Ainsi au lieu de consommer de l’électricité nucléaire, nous importerons de l’électricité produite à partir de charbon.

C’est ainsi que va le monde.

Booking.com
Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer