InfosRéflexions
A la Une

Une bonne nouvelle les Français pourront prendre des vacances en juillet-août

Pour pouvoir prendre des vacances, il faut pouvoir voyager, se loger, se nourrir et accéder aux installations de loisir, tout ça sera rendu possible, d’une certaine manière.

Le Premier ministre a dévoilé un plan de relance du tourisme massif représentant pour les finances publiques un engagement de 18 milliards d’euros, pour relancer le tourisme, privé de recettes depuis le début du confinement, notamment pour sauver des emplois, en aidant des entreprises en difficulté de redémarrer.

Les vacances ne pourront être prises qu’en Métropole et dans des territoires d’outre-mer, tant que les frontières resteront fermées.

Le Premier ministre a assuré que les Français peuvent, dès à présent faire des réservations, ce qui est recommandé pour injecter de la trésorerie dans les entreprises, en soulignant que les acteurs du tourisme se sont engagés à faire en sorte qu’ils soient intégralement remboursés dans l’hypothèse où l’évolution de l’épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances, sans préciser la garantie nécessaire donnée à cet engagement.

Pour le Premier ministre « le tourisme fait probablement face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c’est un des fleurons de l’économie française, ce qui fait que son sauvetage est une priorité nationale », a-t-dit à la sortie d’un comité interministériel consacré au secteur Hôtels-restaurants, voyagistes, dont la filière est à l’arrêt depuis la mi-mars, en sachant cependant que 62 000 entreprises du secteur ont déjà bénéficié de 6,2 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat, un secteur qui représente 7% du PIB français ainsi que 2 millions d’emplois.

L’effort d’investissement sera porté par la Banque des territoires, BPI France, sur la base d’un plan de relance du tourisme commun de trois milliards d’euros, entre aujourd’hui et 2023, sous forme de prêts et d’investissements en fonds propres, dans le cadre de l’engagement de 18 milliards de fonds publics du gouvernement.

Par contre, le gouvernement ne fait pas de geste sur la TVA, qu’un collectif lui a demandé d’abaisser à 5,5%, par contre il veut soutenir le tourisme social.

Booking.com

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.