Accueil / Tests Produits / Un produit pas comme les autres : J’aime… de Andros

Un produit pas comme les autres : J’aime… de Andros

andros05Les enfants apprécient les compotes, boissons et autres aliments présentés sous la forme d’une petite gourde. Les adultes peuvent les consommer, mais l’apport énergétique est adapté à des enfants en pleine croissance, mais pas à des adultes.

La marque Andros, que l’on connaît notamment pour ses confitures, propose des gourdes au fruits pour les adultes.

Elles contiennent des veloutés de fruits à conserver au réfrigérateur, à consommer frais, mais qui peuvent être emporté avec soit toute la journée. On a plus que la journée pour les consommer une fois sortis du réfrigérateur.

Andros décline ce nouveau produit autour de 8 fruits, et il se nomme « J’aime… » suivit du nom du fruit :
– J’aime la Fraise,
– J’aime l’Abricot,
– J’aime la Mangue,
– J’aime la Poire,
– J’aime la Pêche.

Ces gourdes, de 90 gr, contiennent du velouté de fruits.

andros01Par exemple :
– La version « Pêche » contient 60 % de pêche, 27 % de pomme, du jus de fruits de la passion,… De fait, l’ingrédient dominant est bien le fruit indiqué sur l’emballage.
– La version « Abricot » contient 56 % d’abricot, 27 % de pêche, 5 % de pomme,… l’ingrédient dominant est bien le fruit indiqué sur l’emballage.

Et il en est de même avec les autres compositions.

La présentation est pratique, une petite gourde, avec un bouchon à vis. Simple à ouvrir et qui peut être refermé (de manière parfaitement étanche) si on ne veut pas consommer l’intégralité du produit en une seule fois.

Pas besoin de verre, on consomme le velouté de fruits directement au goulot.

andros02Dès la première gorgée, on retrouve le goût du fruit, il n’est point besoin de se demander ce que l’on mange ou boit. La pêche a un goût de pêche, la fraise un goût de fraise et ainsi de suite. Mais, peut-être une impression d’un peu trop sucré (mais c’est une affaire de goût).

En aparté, j’hésite entre les 2 mots boire ou manger le contenu de ces gourdes : ce n’est pas une boisson, c’est trop épais pour cela, mais ce n’est pas non plus un aliment, c’est trop liquide.

Mais, c’est très agréable, avec le risque de vouloir en consommer une seconde gourde, attention, elles ne font que 90 gr et l’apport en calorie est raisonnable.

C’est agréable, froid à la sortie du réfrigérateur, mais également à température ambiante.

andros03Comme le produit peut rester hors du réfrigérateur longtemps, je me suis demandé quel goût ce produit pouvait avoir, en imaginant que j’ai pris une gourde le matin en partant de chez moi, qui est donc restée hors du frigo. Le goût est différent, il n’y a pas cette sensation de produit froid, mais c’est très sympa et ça se déguste sans difficulté et avec plaisir.

Donc bien froid, ou à température ambiante, mais à quel moment de la journée ?

Je crois que c’est à prendre à n’importe quel moment de la journée, et pourquoi après une activité sportive. À la plage, c’est plus pratique que de manger un fruit. En randonnée, c’est plus simple d’avoir une gourde Andros dans sa poche qu’un fruit. Et dans toute autre occasion, à avoir dans sa poche.

Et pourquoi pas, prendre un J’aime de Andros comme dessert.

andros01Je crois que c’est un excellent substituant d’un fruit, ça en a le goût tout en étant beaucoup plus simple à consommer.

Si vous aimez le goût des fruits vous devriez apprécier ce nouveau produit de chez Andros.

En tous les cas, personnellement, j’ai découvert ce produit en le testant et je vais continuer à en boire/manger, des 5 fruits, mais avec une petite préférence pour J’aime l’Abricot.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*