Accueil / Tests Produits / Thé vert rouge baiser proposé par George Cannon

Thé vert rouge baiser proposé par George Cannon

thegc02Thé vert rouge baiser est composé de thé vert de Chine et du Japon, rooibos, d’arômes de fruits noirs et rouges, de vanille, de caramel, de fleurs, d’agrumes, de pétales et de morceaux de fruits séchés.

Avant tout, je me suis demandé ce qu’était le rooibos (j’ai pensé, un instant, que c’était peut-être une faute de frappe sur la boite) et si cela existe, voici ce qui est écrit sur Wikipédia « Le rooibos est un arbuste faisant partie du même ordre et de la même famille que les genêts. Il pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cederberg, situées au nord de la ville du Cap. »

À chaque fois que je vais déguster un thé proposé par George Cannon, je suis toujours étonné par l’imagination d’Olier Scala et de son fils Augustin qui créent des thés plus extraordinaires les uns que les autres.

Pour moi, il n’y a pas si longtemps, du thé c’était simplement.. du thé, de différentes provenances, mais parfumé à la menthe ou au jasmin.

Je ne savais que l’on pouvait mêler autant de saveur et obtenir un produit agréable où les parfums ne s’entrechoquent pas, mais au contraire se marient parfaitement.

Je comprends que l’on puisse utiliser des arômes fruits, de d’agrumes, et bien d’autres choses connus. Mais, comment, peuvent-ils avoir eu l’idée du rooibos.

thegc03L’arbuste totalement inconnu. C’est là où Olivier et Augustin Scala m’épatent, ils ne doivent pas compter leur temps à la recherche de nouvelles senteurs, tel que le rooibos.

Et c’est l’un des points qui fait que les thés proposés par George Cannon sortent de l’ordinaire, qu’ils sont aussi originaux et… cerise sur le gâteau… qu’ils sont bons. Il y a, le plus souvent, un ou plusieurs éléments qui les composent qui sont inconnus et qui, de ce fait, donne une saveur tout à fait nouvelle.

En ce qui concerne, le thé vert rouge baiser, c’est un thé festif, à faire découvrir et à apprécier entre amis.

Le Thé vert rouge baiser ne laissera pas indifférent et il devrait plaisir, même à des gens qui n’aiment particulièrement le thé. À la limite, il peut ne pas plaire à un puriste qui veut – absolument – le goût typique du thé.

thegc01Ce thé, avant infusion et après infusion, tout un mélange d’odeur.

En aparté, il est intéressant de sentir le mélange avant l’infusion (dans la boîte), là il est possible de repérer – assez facilement – les différents composants. Puis, de récupérer le mélange une fois infusion et de le sentir, lorsqu’il est encore chaud. Il va faire ressortir, cette fois-ci, la fusion des composantes.

En prenant son temps, pour sentir le thé, une fois infusé, thé vert rouge baiser fait ressortir, avant tout un parfum de champs fleuris, associé à une odeur de petits fruits (genre framboise, mures et autres).

Mais, également la présence de la vanille et du caramel est très discrète (heureusement), on les perçoit sans plus.

Par contre les morceaux de fruits sécher font ressortir une impression de bonbon, mais sans le sucre. C’est agréable.

Le tout donne une impression de forêt fleurie.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*