Accueil / Réflexion / Structurant

Structurant

Je me l’étais déjà dit : « n’écoute plus cette raaaaadio… ».

Et pourtant, j’ai perçu une bride, parmi tant d’autres, d’une interview d’un premier de classe syndicale.

Celui-ci, pas du tout débridé, s’entendait répondre à l’écho du Medef en réaction à un ouï dire qui laisserait percevoir dans le brouillard idéologique qui nous envahit, que le travail ne serait plus forcément la panacée.

Ca y est les chevaux sont lâchés, on n’en a plus besoin, les robots les ont remplacés.

Du travail, c’est certain, il n’y en aura plus pour tout le monde, mais vraiment plus.

Ce qui fait, bien entendu peur, au petit monde patronal qui a tant besoin du grand monde des besogneux ; sinon, à qui vendraient-ils leur soupe ?

Populaire, l’idée devrait être ; mais le défenseur ferme des droits syndicaux s’insurge ; le révolutionnaire à idées courtes et plates, défend mordicus le droit au travail.

Il n’est pas question, pour lui, lui seul, de quitter un aussi bon poste pour des loisirs lui donnant le vague à l’âme tant le travail est structurant.

Et il y en a des choses structurantes qui demandent à rester figées pour éviter le déséquilibre mondial des bonnes normes : l’armée est structurante – tous dans le même cadre, l’aide aux nécessiteux est structurante – tu es dans le besoin, reste-y. La bonne économie est structurante tant il est bon de constater au travers l’histoire qu’il y a toujours eu des faibles, des forts, des chefs, des oui-monsieur.

Et c’est ainsi que l’on comprend le pourquoi d’une certaine idée de volonté d’envisager un vague revenu universel qui sans faire de vagues serait encore structurant pour permettre la bonne marche de l’économie régionale, attendons la fin du test grandeur nature en cours, l’économie nationale voire mondiale tant l’idée généreuse pour leur portefeuille semble vouloir faire table rase des idées conservatrices de certains hommes décidemment très gauche.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Booking.com