InfosRéflexions
A la Une

Si vous le saviez…

Ce n’est pas moi qui le dit même si c’est moi qui l’écrit : « réduire les divers risques liés au suivi de votre position lors de l’utilisation de smartphones, d’objets connectés, de médias sociaux et d’applications mobiles – Les appareils mobiles font intrinsèquement confiance aux réseaux et aux fournisseurs de téléphonie mobile, et le fournisseur de téléphonie mobile reçoit des informations de géolocalisation en temps réel pour un appareil mobile chaque fois qu’il se connecte au réseau.

Cela signifie qu’un fournisseur peut suivre les utilisateurs sur une vaste zone – un smartphone peut révéler sa position même si le système de positionnement mondial (GPS) et le service cellulaire sont tous deux hors ligne ou désactivés – en s’appuyant sur les connexions Wi-Fi et Bluetooth pour faire le travail.

Cela pourrait donner aux personnes malveillantes de nombreuses occasions de suivre leurs cibles en utilisant des renifleurs sans fil, même lorsque leurs victimes potentielles n’utilisent pas activement les connexions sans fil – La chose la plus importante à retenir est que la désactivation des services de localisation sur un appareil mobile n’éteint pas le GPS, et ne réduit pas de manière significative le risque d’exposition à la localisation – la confidentialité et la sécurité des objets connectés en général laissent beaucoup à désirer – Les applications, même lorsqu’elles sont installées en utilisant l’App store approuvé, peuvent collecter, agréger et transmettre des informations qui exposent la localisation d’un utilisateur ».

Si c’est la NASA qui le dit, ce serait intéressant que d’y croire.

Mais, brave mère, la fille donne quelques précautions basiques d’usage, simple à mettre en place : «   Désactivez les paramètres des services de localisation sur votre appareil – Désactivez toutes connexions sans fil lorsque vous ne les utilisez pas (Bluetooth et Wi-Fi)  – Utilisez un réseau privé virtuel pour vous aider à dissimuler votre position –  Fournissez aux applications le moins d’autorisations possible –  Soyez très prudent quant à ce que vous partagez sur les médias sociaux ; les métadonnées des photos, par exemple, peuvent contenir des informations de localisation ».

Encore faut-il y penser jour et nuit que la quotidien fait !

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.