Accueil / Pourquoi / Pourquoi Charlie Hebdo s’appelle Charlie Hebdo ?

Pourquoi Charlie Hebdo s’appelle Charlie Hebdo ?

pourquoi1201Après les événements tragiques de la semaine dernière, sur lesquelles je ne reviendrais, savez-vous pourquoi « Charlie Hebdo » s’appelle « Charlie Hebdo ».

Pour cela, il faut remonter dans les années soixante, à l’ancêtre de Charlie Hebdo : Hara-Kiri.

Hara-kiri était un mensuel et en 1969, autour de Cavanna, avec (notamment) Gébé et Cabu est lancé l’hebdomadaire Hara-kiri.

Le 9 novembre 1970, date de la mort du Général de Charles de Gaulle, Hara-ki, en mémoire d’un événement ayant eu lieu une semaine auparavant faisant près de 150 morts dans l’incendie d’une discothèque qui n’avait fait que peu couler d’encre, titre « Bal tragique à Colombey – un mort ».

Raymond Marcellin, le Ministre de l’Intérieur de l’époque, prend la décision d’interdire la publication de l’hebdo Hara-kiri.

Mais, l’équipe de rédaction n’accepter cette interdiction, elle imagine un nouveau magazine sous le nom de Charlie Hebdo.

Certains disent que c’est peut-être la version mensuelle d’un magazine humoristique / bandes dessinées qui s’appelait « Charlie mensuel ».

Mais, d’autres disent et c’est beaucoup plus probable, que le prénom Charlie ait été choisi pour faire à lien avec celui à cause de qui Hara-kiri avait été interdit : Charles de Gaulle. Est-ce une légende … est-ce la réalité ?

Si vous avez d’autres explications sur le titre « Charlie Hebdo », n’hésitez pas à m’en faire part.

Quelques mots de plus, cliquez ici

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.