InfosRéflexions
A la Une

Pour permettre la reprise des transports les entreprises devront décaler les horaires du travail

La prévention contre la contamination se pose, à l‘occasion du déconfinement dans les transports en commun, qui doivent observer, en plus du port du masque rendu obligatoire, la distanciation physique, impossible à observer aux heures de pointe, sans une diminution importante du nombre de voyages, que la présidente de la RATP estime, pour son entreprise, à une diminution de 6 millions de voyages par jour, sur 8 millions.

Dans la mesure où il n’est pas possible de fermer les accès aux voyageurs, sans provoquer des attroupements devant les stations ce qui serait, pire sur le plan de la sécurité sanitaire que l’encombrent des quais et des rames, il faut impérativement, pour éviter la ruée sur les transports commun, décaler les horaires de travail, ce qui fait que la balle est entre les mains des entreprises.

Ceci va de pair avec un autre problème à régler par les entreprises en matière de sécurité sanitaire, dans la mesure où elles ne pourront pas accueillir dans leurs bureaux, aujourd’hui généralement aménagés en plateaux, la totalité de leur personnel, en respectant les nouvelles normes édictées à cet égard par le gouvernement.

Pour elles, la solution passe par le développement du télétravail, qui va devenir la norme pour tout ce qui est travail administratif, après un premier passage de 3% à 30 % du fait du confinement.

Dans la mesure où le télétravail ne suffit pas à réduire la demande de transport aux heures d’affluence car il n’y a pas que des administratifs qui voyagent, la solution passe par un décalage des horaires de travail.

Cette pratique a été mise en œuvre à Rennes dès 2012, pour baisser, le taux de charge de la partie la plus chargée, celle qui désert l’une de ses universités, un modeste décalage d’un quart d’heure, qui a permis de baisser le taux de charge, de 17 %, ce qui a permis à la ville d’éviter l’achat de rames supplémentaire.

Notamment, un décalage de 30 minutes serait nécessaire à Paris La Défense, selon la direction des transports de la région parisienne.



Booking.com

Booking.com

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.