Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Pour lutter contre la Covid-19 la Norvège pense à l’huile de foie de morue riche en vitamine D

Des chercheurs norvégiens ont lancé une étude clinique, en mettant le paquet, pour déterminer si l’huile de foie de morue, qui n’a pas la faveur des petits enfants tellement son goût est épouvantable, aurait des effets prophylactiques contre le SARS-CoV-2 alors que la vitamine D prévient les infections respiratoires.

La Norvège, gros producteur de poissons dans ses eaux froides a décidé d’explorer l’hypothèse selon laquelle l’huile foie de morue aurait des effets bénéfiques contre la Covid-19.

A cet effet hôpital universitaire d’Oslo a annoncé qu’il cherchait 70 000 volontaires pour mener l’une de plus importantes études cliniques jamais organisée dans ce pays de 5,5 millions d’habitants

Cette étude vise à démontrer si l’huile de foie de morue et la vitamine D qu’elle contient peut avoir, comme déjà dit, des vertus thérapeutiques contre le SARS-CoV-2.

Le projet est tout à fait sérieux, il se base sur les travaux réalisés dans le cadre d’une étude spécifique destinée à évaluer les facteurs risques face au nouveau coronavirus.

Environ 150 000 personnes, dont 2 000 testées positives, ont répondu sur Internet, à un questionnaire détaillé concernant leurs habitudes.

L’analyse des réponses montre que les consommateurs réguliers d’huile de foie de morue ont moins souvent contaminé et lorsqu’ils sont infectés et tombent moins souvent malades que les autres.

La différence n’est pas astronomique mais mérite d’être creusée selon les chercheurs de l’hôpital universitaire d’Oslo.

L’importance de l’huile de foie de morue dans la prévention des infections respiratoires est bien établie rappelle le médecin en charge de l’étude sur l’huile de foie de morue, en citant une étude réalisée en Espagne relative à un traitement à base de vitamine D, administrée avec succès à des malades atteint de la Covid-19.

En Norvège, il est recommandé de prendre une cuillère d’huile de foie de morue chaque jour des mois en « R » et on pense qu’un Norvégien sur cinq suit cette recommandation.

Face à l’épidémie actuelle, la Norvège s‘en tire plutôt bien, en Europe, à chacun d’en tirer des conclusions.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.